Click pour dérouler


avec PRENOM ◊ NOM
avec PRENOM ◊ NOM
avec PRENOM ◊ NOM
LE TIEN ?
top site iroke hospital iroke hospital top site manga pub iroke hospital iroke hospital

les membres du mois, qui ont atteint x rp en moins de quelques semaines ! felicitation ♥

 

Partagez| .

Deen Samerson ~ Humain interné [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Deen Samerson ~ Humain interné [Terminé] ••• Dim 1 Fév 2015 - 7:45

DEEN SAMERSON
❝ "L'unique problème de la communication, c'est l'illusion qu'elle entretient."❞



▬ Nom : Samerson
▬ Prénom : Deen
▬ Race : humain
▬ Date de naissance & age actuel : 28/02/2285, 25 ans
▬ Nationalité : américaine
▬ Orientation : il ne s’est encore jamais posé la question… A argumenter donc
▬ Interne/Personnel ? : interné
▬ Métier: était sur le point de terminer son cursus médecine


Décris-toi physiquement
Deen a la particularité de ne pas être bien grand. Il fait 1.59 m pour un petit poids plume de 49 kg. Il n’est pas anorexique, mais il ne mange pas beaucoup, la nourriture n’étant pas sa priorité. Pour le faire manger, il faut user de nombreuses techniques de ruse… Et n’oubliez pas, il n’est pas stupide!

Commençons sa description. Tout d’abord, ce qui marque le plus lorsqu’on le rencontre : ses yeux ; d’un bleu glacial, froid. On dit que les yeux sont le reflet de notre âme. Eh bien, peut être que pour Deen c’est le cas. Ils sont aussi insensibles que son âme et il est difficile de lui arracher une réaction humaine si ce n’est de la surprise qu’il reprend bien vite au contrôle.

Si l’on remonte un peu, ses cheveux sont coupés courts, fins. On y passe la main et on a l’impression d’avoir de la soie entre. Il ne fait rien de particulier pour les discipliner, ne perdant pas son temps avec ça. Ces derniers sont blancs depuis l’âge de ses 16 ans. Un problème génétique soit disant. Mais ça ne l’intéresse pas particulièrement. Après tout, ce n’est pas ses cheveux qui font son intelligence, n’est-ce pas ?

Ces deux faits marquants décrits, parlons du reste de son visage. Il a un visage marqué et pas très fin. Nul doute que c’est un homme, n’allez pas le confondre. Aussi bien son menton, ses lèvres qui peuvent se pincer en cas de troubles, son nez légèrement en trompette… Si on devait lui demander comment il se trouve physiquement, il aurait bien du mal à répondre. Il ne se voit pas comme les autres peuvent le voir et son visage étant pour lui une porte à son monde, il le contrôle.

Descendons au sud : il n’est pas vraiment ce qu’on appelle un costaud. Musculature classique d’un homme mais qui aurait tendance à être à la limite de la dénutrition. Ses apports en protéines qu’il se force à prendre, sous contrôle d’un régime médical évite ce basculement qu’il a déjà eu par le passé.
Sa peau est laiteuse et presque aussi blanche que ses cheveux et il a tendance à rougir bien vite au soleil. Non par coquetterie mais par une certaine sensibilité des yeux à la lumière, il évite d’ailleurs tous les endroits ensoleillés.
Ce qui n’est pas plus mal pour ses cicatrices qu’il possède un peu tout le long de son bras droit, mémoire de ses régulières scarifications. Il ne cherche pas particulièrement à les cacher, c’est encore une fois, un rapport avec son corps dont il en a cure. Ce n’est qu’une enveloppe charnelle qu’il tente de contrôler de divers moyens.

Pas de tatouages ou de piercings, il est imberbe de toutes marques qui pourraient le différencier.

Niveau vestimentaire, il porte souvent des chemises et des jeans, en mode un peu débraillé. D’autant plus depuis son arrivée à l’hôpital où son traitement lui est imposé et que certains effets secondaires le rende encore plus décalé.

Et mentalement aussi !
Deen n’est pas facile à définir. Il vous dira que ce n’est pas possible. On ne peut le mettre dans une catégorie. Chaque personne est différente et ce qu’on dira de lui aujourd’hui sera différent d’hier et de demain. Cependant, si on cherche un peu en profondeur, certains traits de caractère ressortent. Deen est un angoissé. Beaucoup de choses l’angoissent, en particulier les situations qu’il ne maitrise pas. Et il y en a beaucoup! Le moindre évènement qui n’était pas prévu peut provoquer une crise d’angoisse chez l’homme –nous reviendrons sur ses crises d’angoisse plus tard.

Parlons de ces moindres évènements : ça peut être tout et n’importe quoi. C’est pourquoi Deen est d’une psychorigidité à toute épreuve. Tout doit être à sa place et rien ne doit être déplacé. Ce qui a été conçu pour fonctionner de telle manière ne doit pas être dévié pour une autre utilisation. L’imprévu le met mal à l’aise, détruit ses barrières, l’entraine dans les méandres de ses pensées morcelées.

Pour éviter tout ça, il apparait comme un personnage indifférent à la misère humaine. L’empathie ne semble pas faire partie de ses valeurs. Tout comme l’humanitude. Les autres ne sont que des artéfacts à ses projets et obstacles à ses habitudes. S’il ne peut pas les éviter, il compose avec, mais s’arrange pour contrôler, maitriser, ordonner.
Et quoi de mieux que de devenir médecin pour tout contrôler ? Pour qu’on ne le regarde pas sous la loupe mais l’inverse ? Il était un excellent étudiant et ses professeurs, ne le voyant qu’au niveau des cours et stages, n’avaient rien à dire sur ce garçon, si ce n’était qu’il était studieux, organisé, discipliné, intelligent… Mais encore une fois, rappelons que cela reste une carapace qui peut être détruite à tout moment.

Cette barrière, il se l’est créé depuis petit, pour se protéger de ses parents, de ses camarades, de ses professeurs qui semblaient tous l’agresser. Pourquoi ne le laissaient-ils pas tranquille à suivre son rythme?

Parlons maintenant de ses crises d’angoisse : autant, en « temps normal », Deen se contrôle, parle d’une voix posée, argumente, est logique –c’est d’ailleurs ce qui déstabilise beaucoup de personne de son entourage. Dans ses délires, il peut rester parfaitement cohérent -, parait presque « normal ». En crise, il a tendance à se refermer sur lui, s’enveloppant d’une protection invisible. Il perd ses mots, sa suffisance, son contrôle. Les sentiments prennent des proportions démesurées et il n’arrive pas à les analyser. La frustration peut l’entrainer dans des crises de colère impressionnantes, détruisant tout ce qui peut se trouver sur son passage tandis que l’angoisse, la perte de contrôle le met dans une position de vulnérabilité qui est, pour lui, sa plus grande faiblesse, son talon d’Achille.

C’est d’ailleurs une de ses décompensations qui a démontré au monde qu’il pouvait être le monstre que ses parents voyaient. Il a été interné suite à un meurtre mais ne le voit pas du tout comme ça : pour lui, ce n’est qu’un différent de rien du tout et il n’est que de passage dans cet hôpital.
Son traitement imposé calme un peu ses délires mais ne diminue pas ses phases maniaques ou ses angoisses et c’est donc, un homme qui peut vite devenir dangereux si on ne fait pas attention. L’isolement le rend complètement dingue et si on ne le sédate pas complétement lors de ces moment-là, il se met en danger.

Très terre à terre dans ses réactions, il va sans dire que l’existence de chimères, vampires ou tout autre créature hors norme ne font pas partis de la réalité.

Terminons par la question que beaucoup se pose : et le sexe, l’amour dans tout ça ?! En fait, il n’en a pas conscience. Pour cela, ça veut dire qu’il doit prendre en considération l’avis, les sentiments de l’autre et à moins qu’il ne tombe sur quelqu’un de têtu, il y a peu de chance qu’il rencontre tout ça. C’est un chat sauvage qui doit être apprivoisé avec ce qu’on appelle de la fermeté dans un gant de velours. Pour lui, la logique veut qu’un homme aille avec une femme… question de reproduction. Quant aux plaisirs... Il a tout à découvrir, dirons-nous ?

Ce qu'on doit savoir d'autre
Psychose délirante chronique à caractère paranoïaque : Deen est un psychotique dans l’âme. Beaucoup de situations peuvent l’entrainer dans une crise d’angoisse –destructrice pour les autres ou pour lui. Il est bourré de rituels pour avoir cette impression de tout contrôler.

On a envie d'entendre ton histoire ! Raconte-nous tout /o/
Pour devenir ce qu’il est, il est bien évident qu’il y a eu des étapes de la vie, de son histoire qui a été zappée! Deen est né d’un père américain et d’une mère d’origine slave. Il n’a pas grand-chose de l’histoire de sa mère, celle-ci n’étant pas du genre expansive, aussi bien en mots qu’en sentiments.
Le couple est marié dans les règles de l’art. D’ailleurs, tout dans la vie de Deen se fait dans les règles de l’art. sa famille est catholique pratiquante. Elle a un garçon et une fille. Tous deux vont dans des écoles privées. La sœur de Deen, Tamy est son aînée de 5 ans et avocate. C’est d’ailleurs grâce (ou pas) à elle qu’il n’est pas en prison à l’heure actuelle. Mais nous reviendrons dessus un peu plus tard.

Ses parents sont des psychorigides dans l’éducation et n’aiment pas la faiblesse. Enfin, surtout son père car, rappelons-le, sa mère n’est là que pour faire figure sur les photos de famille et pour appuyer les propos du père. Rien de plus. Elle ne sert finalement pas à grand-chose aux yeux de Deen si ce n’est que c’est celle qui partage la couche de son père et qui se dit sa génitrice. Remarquez que l’on ne donne pas de noms aux parents. Si vous lui posez la question, il ne répondra pas. Cela fait partie de son refus de la réalité, de son délire. Ses parents ne sont pas ce qu’ils sont… Il n’en a donc pas.
Quant à l’amour parental, maternel, il n’en a pas plus reçu et ne sait donc pas ce que c’est. Peut-être que c’est sa sœur qui s’en approche le plus et encore, ce n’est pas évident pour lui de se dire qu’ils sont de la même famille et qu’il lui doit quelque chose. Toutefois, cette dernière l’aura toujours soutenue, même lorsqu’il devint le monstre.

A l’âge de 6 ans, son père l’envoie en psychanalyse. « Il y a quelque chose chez cet enfant qui ne va pas ! » déclara-t-il, sans plus de détails. Etait-ce le fait que Deen restait indifférent au monde, qu’il ne voulait pas qu’on le touche et que ça faisait des crises difficiles à gérer, qu’il s’imaginait qu’il était le roi et non le père ? Dans tous les cas, le spécialiste qui le reçut ne fit pas bien son travail et répondit simplement que c’était le caractère du jeune homme. Peut-être un peu autiste sur les bords, mais rien de méchant. Ça passerait avec l’âge sinon, on referait des tests à l’adolescence.

Loin d’être stupide, à 6 ans, le gamin a bien compris qu’il n’est pas comme tout le monde. Il a bien compris qu’il est même supérieur à tout le monde. Il s’enveloppe alors d’une première bulle de protection pour que les méchancetés entendues ne fassent que glisser sur son être, ne provoquent plus les situations de crises où il a l’impression que son corps ne lui appartient plus. Il évite qu’on le touche. Au départ, ça parait comme un caprice. Et à force, on lui donne ce qu’il veut car on ne veut pas se battre avec lui. Sa famille, son père, bien que tenant compte de beaucoup de traditions et étant l’homme rigide dans son attitude et ses propos, devient démissionnaire.

Les années passent. Deen arrive à rester dans la normalité. Il apprend à vivre avec bien que parfois, il a besoin de se retrouver. Ce sont ses périodes de raptus. Ce qui apparait comme des tentatives de suicides n’est en fait que des situations où l’adolescent empêche son moi profond de le quitter, il empêche la bête de s’exprimer.
Les spécialistes qui le voient passent encore à travers de ses troubles. Du moins, quelques-uns. Sauf le Dr Deacon. Lui, il sent que ça ne va pas. Deen peut devenir dangereux. Pour lui, pour les autres. Il pose enfin un début de diagnostic : psychose. Mais personne ne veut l’entendre. C’est stupide, Deen est juste un jeune égaré qui se cherche ! On ne pose pas de diagnostic de psychose chez les jeunes… pas avant qu’ils ne soient adultes, voyons ! Il a alors 12 ans.

Lorsqu’il est temps pour Deen de faire ses choix professionnels. Il se dirige tout simplement vers la médecine. C’est un métier de contrôle et qui lui convient parfaitement. Il continue ses scarifications mais reste plus discret. Il apparait face à ses camarades comme quelqu’un d’indifférent. Mais doué dans la pratique – du moins technique – et dans la théorie. Sa famille respire, il semble se trouver un chemin et en plus, avoir un médecin dans la famille, ça fait bon genre. Sa sœur prenant le chemin des tribunaux, c’était parfait.

Jusqu’à sa dernière année d’études. Il a 25 ans et se trouve en service. Il est interne et a effectué plusieurs heures. Il est fatigué et même si les cernes le montre, le reste semble parfaitement maîtrisé. Jusqu’à ce qu’il tombe sur un patient… Le patient. Ce dernier est en phase terminale d’un cancer du cerveau. Il a tout juste 42 an. Il voit Deen sans le voir lorsque ce dernier vient vérifier les paramètres et réinitialiser la pompe à morphine. Tout va bien dans le monde de Deen jusqu’à ce que le malade lui attrape le poignet et l’attire à lui….

…La suite restera dans la mémoire de Deen. Il n’en parlera jamais. Sauf que lorsque l’infirmière se présenta dans la chambre, elle trouva Deen au milieu de la pièce, les mains en sang, le regard dans le vide. Le patient était décédé.. Mais pas de son cancer mais d’un acharnement sur lui par des coups qu’on découvrira plus tard de scalpels que Deen ne chercha même pas à cacher. Ses empreintes dessus, sa culpabilité ne fait aucun doute.

Mis en garde à vue, il était prévu une longue peine pour lui. Ses parents le renièrent.. Sa sœur intervint. Non pas vraiment par amour – ou peut-être ? – mais par l’envie d’un défi peut être ? Elle demanda une expertise poussée.. Et le Dr Deacon réapparut. Il confirma ce qu’il avait diagnostiqué quelques années auparavant : psychose délirante chronique à caractère paranoïaque.
Le résultat du procès fut de l’interné à vie. A savoir ensuite pourquoi il a été envoyé sur Iroke et pas ailleurs, cela, il ne saurait pas y répondre...

Son arrivée est assez mouvementée et il est drogué pour le transport. Les premiers jours vont être un peu troubles pour le jeune Deen…


Et derrière l'écran, parle-nous un peu de toi. On est curieux 83

▬ Pseudo : Zizanie
▬ Age : majeure
▬ Fille/Garçon? : fille
▬ Où avez-vous trouvé le forum? : par la pub d’un autre forum
▬ Un dernier commentaire? : j’espère avoir l’occasion de vite rp et que Deen ne fasse pas trop peur :)

© 2014 Iroke Hospital,
All rights reserved
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deen Samerson ~ Humain interné [Terminé] ••• Dim 1 Fév 2015 - 8:12
Bienvenue, bienvenue ~

Oui, oui me répète! Je te l'ai dit sur la bobox et je reviens le dire ici! J'espère que tu auras beaucoup de plaisir sur ce forum : on s'amuse comme des petits fous! Et t'en fais pas, y'a que des fous ici... des pires mêmes ._. Qui sont pas internés et devraient l'être aussi ._.

Bref, au plaisir de se croiser in rp et bon jeu!

avatar
Infos

• Date d'inscription : 20/05/2014
• Messages : 42
✖ DC / TP / ... : Aucun
✖ Disponibilité : Libre
¥ Yen : 0
Dossier

Dossier médical
• Age : 19 ans
⚣ / ⚤ Orientation : Hétéro
❥ Statut marital : Célibataire
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deen Samerson ~ Humain interné [Terminé] ••• Dim 1 Fév 2015 - 12:03
Bienvenue~

C'est vraiment très intéressant tout cela, j'espère avoir l'occasion de te croiser en rp un jour~

avatar
Infos

• Date d'inscription : 18/10/2014
• Messages : 50
✖ DC / TP / ... : Eve H. Klaus
✖ Disponibilité : Actif
¥ Yen : 2
Dossier

Dossier médical
• Age : 19 ans
⚣ / ⚤ Orientation : Se pose des questions
❥ Statut marital : Célibataire
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deen Samerson ~ Humain interné [Terminé] ••• Dim 1 Fév 2015 - 18:15
Il manque encore quelque chose ici pour que je puisse te valider, compagnon de maniaquerie ~

____________________


avatar
Infos

• Date d'inscription : 17/08/2010
• Messages : 1362
✖ DC / TP / ... : Yuriy Doubrovski / Toushirou Kurokawa
✖ Disponibilité : Actif
¥ Yen : 9
Dossier

Dossier médical
• Age : 21 ans
⚣ / ⚤ Orientation : Hétéro
❥ Statut marital : Situation délicate
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deen Samerson ~ Humain interné [Terminé] ••• Dim 1 Fév 2015 - 18:20
fait, désolée, cette partie m'avait échappé :)
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deen Samerson ~ Humain interné [Terminé] ••• Dim 1 Fév 2015 - 18:24
Okay, c'est presque bon, t'es en mi-validation 8D
Félicitation,

Tu es validé.

Bienvenue DEEN SAMERSON. Avant de te lancer dans les RP, il te faudra recenser ton avatar (www), faire une demande de chambre (www) et remplir les champs du profil, ainsi que la feuille de personnage intitulée « Dossier médical ».

On te souhaite un bon jeu !
Le staff d'Iroke Hospital.

____________________


avatar
Infos

• Date d'inscription : 17/08/2010
• Messages : 1362
✖ DC / TP / ... : Yuriy Doubrovski / Toushirou Kurokawa
✖ Disponibilité : Actif
¥ Yen : 9
Dossier

Dossier médical
• Age : 21 ans
⚣ / ⚤ Orientation : Hétéro
❥ Statut marital : Situation délicate
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deen Samerson ~ Humain interné [Terminé] •••
Contenu sponsorisé

Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
Deen Samerson ~ Humain interné [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» mineur humain pour warhammer jdr
» Meilleur Rpiste Humain
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IROKE HOSPITAL  :: 
hors-jeu
&pub
 :: Les Archives :: Les fiches pleines de poussière
-