Click pour dérouler


avec PRENOM ◊ NOM
avec PRENOM ◊ NOM
avec PRENOM ◊ NOM
LE TIEN ?
top site iroke hospital iroke hospital top site manga pub iroke hospital iroke hospital

les membres du mois, qui ont atteint x rp en moins de quelques semaines ! felicitation ♥

 

Partagez| .

James Shield ~ Fais moi peur [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: James Shield ~ Fais moi peur [FINI] ••• Mer 21 Aoû 2013 - 19:33

JAMES SHIELD
Courage ou inconscience ?



« Fais moi peur »

☆ Nom : Shield
☆ Prénom : James
☆ Date de naissance & Age : 3 mai 1997, 16 ans.
☆ Orientation sexuelle : On a pas pensé à lui demander. (on a d'autres préocupations, je pense.)
☆ Nationalité : Anglaise.
☆ Race : Humain
☆ Interne ou membre du personnel : Interne
☆ Métier [Si interne, précisez l'ancien métier exercé] : Blablabla
☆ Pouvoir[only vampire] :  Blablabla
☆ Animal [only hybride] : Blablabla
☆ Maladie [only humain] : Traumatisme sévère (expliqué plus en détail ci-dessous)
☆ Croisement et code d'identification [only chimère] : Blablabla

☆ Description physique :
Tu ne vois pas l’image ci-dessus ? Bon, eh bien, je vais te la décrire.
James est un adolescent de 16 ans blond, avec des cheveux un peu plus longs que la moyenne. Ah, et non, le bandeau sur son œil gauche n’est pas là pour faire joli, il s’est réellement crevé l’œil. Comment ? Ca, on sait pas, mais c’est une autre histoire, on est en train de parler du physique, là, ou bien ? Il n’est pas exceptionnellement grand, ni exceptionnellement fort, autrement dit, niveau visuel, il n’a rien qui le démarque des autres, à part son bandage. Qu’est-ce que je pourrais dire d’autre à part des détails comme "Il a les yeux verts" ?  Ah si, il a des cicatrices sur une bonne partie du dos, sans doute à cause d’un martinet, ça devait pas être rose-bonbon, son enfance…
☆ Description mentale :
Aaah… Là, ça devient intéressant ! Il y a déjà plus de trucs à dire que pour le physique… Comme dit plus haut, James souffre d’un traumatisme sévère, mais n’allons pas trop vite, et commençons doucement.
Il est renfermé, très renfermé, on s’est rendu compte qu’il pouvait parler que très récemment, en fait. Lorsqu’on l’observe, on ne peut pas deviner qu’il souffre de traumatisme, pas de signes suspects, pas de tics apparents… Il n’y a que dans certaines situations qu’on se rend compte qu’il est mentalement perturbé.
Lorsqu’il est avec une personne dont il a confiance, il parle très peu, il semble toujours aussi timide, mais il est souriant, généreux et affectueux, on a presque l’impression que c’est quelqu’un d’agréable à vivre.
C’est quand il est avec une personne dont il n’a absolument pas confiance que ça se gâte. Mais il n’y a pas que dans ce genre de situation qu’il y a des problèmes ! En fait, à chaque fois qu’il a peur de quelque chose, il devient mentalement instable… Mais pour en savoir plus, vous allez devoir lire le texte ci-dessous ! (oui, j’aime le suspens)

« In the beginning of a life »

Les couleurs de la fête foraine explosent ma rétine, accompagnées de musiques à la mode avec le volume tourné au maximum.
L’adolescent que je traine derrière moi détaille chaque stand du regard. Dans ses yeux brillent deux étoiles, comme celles que possèderaient un enfant qui viendrait dans la boutique du Père Noël.
Soudain, il me tire le bras et s’arrête devant un manège à sensation qui s’ébrouait dans tout les sens. Au fond de moi, je suis content. Le psychologue de l’orphelinat m’a bien dit :

-Ce p’tit gars n‘est pas bien, il reste en position fœtale dans sa chambre depuis des jours et il n’a toujours pas dit un mot malgré nos séances, je ne sais plus quoi faire.

A ce moment, je savais que la situation était critique, ce psy avait beaucoup d’expérience et quand il disait « je ne sais plus quoi faire », c’est que son patient avait vraiment des problèmes. J’ai proposé :

-Il y a une fête foraine qui s’est installée pas loin d’ici, je pourrais l’emmener et guetter une réaction positive.

Il n’était pas convaincu, et m’a répondu :

-Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, il a probablement un problème mental et je n’ai pas envie de causer un accident.

Un silence s’était installé, il réfléchissait.

-Vous dites que les policiers ne savent pas d’où il vient ?

-Non, ils l’ont retrouvé dans une ruelle, seul, le dos en sang.

-Ca m’a l’air d’être un traumatisme… Un traumatisme sévère, causé par des agressions régulières, cet enfant devait avoir un tuteur violent.

Il s’est tourné vers moi, et m’a dit :

-Bon, je veux bien essayer, j’en prend les responsabilités… Au moindre incident, vous revenez illico, compris ?

Pour m’amuser, j’ai fait un salut militaire et, avec un grand sourire, j’ai répondu :

-Oui, mon général !

Une pression au bras me sort de mes rêveries. James est en train de me tirer vers la caisse, je me penche vers lui et lui dit à voix haute pour couvrir le bruit environnant :

-Tu veux faire ce manège ?

Il se tourne vers moi, et, avec un sourire jusqu’aux oreilles, il hoche la tête énergiquement.
Mission accomplie, on dirait.
J’imite son sourire, et sors un billet à la caissière, pendant que James se précipite dans la nacelle.
Son caractère enfantin m’amuse, je me demande dans quelles circonstances il pourrait y avoir un problème, ce jeune homme est un vrai rayon de soleil.
Je m’installe à ses côtés et, pendant toute la durée de l’attraction, je me retiens de ne pas repeindre mon siège avec mon vomi, alors que James jubile, rigolant à plein poumons.
Après 2 minutes de pure souffrance, la torture s’arrête enfin. A peine revenu sur le plancher des vaches, il saute hors de la nacelle et avance vers la sortie, en se retournant au dernier moment pour m’attendre. Je m’extirpe tant bien que mal, et, une fois descendu, je lui fais un grimace pour lui faire comprendre à quel point j’en ait chié. Il rigole, puis me prend la main pour me trainer vers une autre attraction.
Après 10 minutes à zigzaguer entre les passants, il s’arrête net devant un autre manège.
Une maison hanté.
Des squelettes qui gigotent, des fenêtres qui s’ouvrent et qui se ferment… Pile le genre de trucs que je n’aime pas, mais bon, si ça lui fait plaisir…
Je le regarde, il semble hésiter.
Après un moment d’inaction, il finit par me tirer vers la caisse, avec un peu moins d’entrain que tout à l’heure.
Une fois installé dans un wagon en forme de crane, je remarque qu’il a l’air tendu.
Pour le rassurer, je lui touche l’épaule, pour lui faire comprendre qu’il n’est pas seul et qu’il n’a rien à craindre.
Le wagon démarre violemment, me faisant sursauter. Le circuit commence dans le noir, pour laisser la tension s’installer. Malgré le pénombre, j’arrive à voir James, et je remarque qu’il n’a pas l’air d’avoir peur.
En fait, il a plutôt l’air d’être en colère.
Mais je dois me tromper.
Soudain, un homme en tenue de serial killer surgit à gauche du wagon, armé d’une fausse tronçonneuse. Surpris, je fais un petit cri.
Un petit cri, ridicule comparé au cri de cet homme… Quand James lui a sauté dessus.
Le wagon a continué à avancer sans lui, et, le temps que je saute à mon tour pour l’empêcher de faire du mal à l’employé de la maison hantée, il était déjà en train de le frapper avec sa propre tronçonneuse.
L’homme est à terre, les mains sur la nuque, hurlant de terreur.
Je me précipite sur James pour lui prendre son arme, en lui hurlant :

-JAMES ARRETE BORDEL !

Il interrompt son geste pour me regarder avec des yeux remplis de terreur et de haine…
Avant de m’assommer d’un mouvement de bras.

~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je me suis réveillé sur un lit d’hôpital, un énorme bandage sur le crâne. Je prend un certain temps à retrouver mes esprits et reconstituer les événements, puis, je me rend compte que le psy est assis à mon chevet.
Je pousse un énorme soupir, je m’en voulais énormément.
Je me tourne vers le psy, avec un regard interrogateur. Il devine ma question, et me dit :

-Il va être interné dans un hôpital spécialisé.

[Pour ceux qui n’auraient pas compris, James ne réagit pas comme nous à la peur. Nous, nous fuyons ou sursautons, lui, il attaque ou empêche la menace de nuire. (quitte à lui péter des vertèbres)]

« In real life »

★ Pseudo : Seed Holt
★ Age : 15
★ Fille/Garçon? : Garçon
★ Où avez-vous trouvé le forum? : Yori Sato !
★ Un dernier commentaire? : Non, merci !
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: James Shield ~ Fais moi peur [FINI] ••• Mar 3 Sep 2013 - 15:14
Perso assez étrange je dois dire, mais avec vous j'ai l'habitude xD *c'est pas étonnant vu le contexte du fo, ahem*
Sinon j'étais assez curieuse de savoir son passé mais... J'imagine que tu veux développer ça en rp, puis au moins tu as préciser la raison de son internement xD
Donnnnc je vais pas être chiante *pour une fois* et je valide ! /o/

Tu peux recenser ton avatar et faire une demande de chambre, encore bienvenu parmi nous  

____________________


avatar
Infos

• Date d'inscription : 17/08/2010
• Messages : 1362
✖ DC / TP / ... : Yuriy Doubrovski / Toushirou Kurokawa
✖ Disponibilité : Actif
¥ Yen : 9
Dossier

Dossier médical
• Age : 21 ans
⚣ / ⚤ Orientation : Hétéro
❥ Statut marital : Situation délicate
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: James Shield ~ Fais moi peur [FINI] ••• Mar 3 Sep 2013 - 16:12
Okay, merci !
Pour l'avatar, je vais le faire, mais pour la chambre, ce ne serait pas mieux pour James (et pour les autres) qu'il soit placé en chambre d'isolement ?
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: James Shield ~ Fais moi peur [FINI] •••
Contenu sponsorisé

Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
James Shield ~ Fais moi peur [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fais-moi peur [PV Julian Rollwers]
» Fais-moi peur ... ¶ feat.mary
» [event nuit] Fais-moi peur si tu peux ! [Bonnie Flinfletcher/assassin]
» Fais-moi peur, maisonette! è.é
» ◁ nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IROKE HOSPITAL  :: 
hors-jeu
&pub
 :: Les Archives :: Les fiches pleines de poussière
-