Click pour dérouler


avec PRENOM ◊ NOM
avec PRENOM ◊ NOM
avec PRENOM ◊ NOM
LE TIEN ?
top site iroke hospital iroke hospital top site manga pub iroke hospital iroke hospital

les membres du mois, qui ont atteint x rp en moins de quelques semaines ! felicitation ♥

 

Partagez| .

NICK PETROVA - Great Teacher ? [U.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: NICK PETROVA - Great Teacher ? [U.C] ••• Lun 1 Juil 2013 - 20:01

Nick Petrova
Character sheet



« Citation, proverbe fétiche ~ Phrase de votre choix »

☆ Nom : Petrova
☆ Prénom : Nick
☆ Date de naissance & Age : 24 piges à te faire chier ♥️
☆ Orientation sexuelle : Tant qu'il aime il ne compte pas. Que ce soit une femme, un homme, son poisson rouge ou sa main droite, c'est la même chose
☆ Nationalité : Russe
☆ Race : Humain
☆ Interne ou membre du personnel : Interne
☆ Métier [Si interne, précisez l'ancien métier exercé] : Professeur de Sport
☆ Pouvoir[only vampire] :  //
☆ Animal [only hybride] :  //
☆ Maladie [only humain] : Fou
☆ Croisement et code d'identification [only chimère] : // Blablabla

☆ Description physique :

•Commentaire d'une fille de sa classe•
Nick, c'est le plus beau de tout Eternal ! C'est sûr ! Il s'est déjà fais toute mes amies, du coup, elles sont toute là à répéter qu'il a de superbes lèvres, des muscles finement dessinés, des yeux à maudire Dieu de pas vous avoir refilé les mêmes et aussi que son ewig est juste trop mignon. Mais bon, moi, je sais que c'est qu'un simple coureur de jupons et bien qu'il ait une belle gueule, je veux pas être son 123ème plan, non merci. Je le laisserais pas m'avoir. *Bip* Oh,ATTENDEZ Nick-chou m'appelle HII ! Surtout, le dites à personne hein ♥️

•Commentaire de son meilleur ami•
Comment il s'habille ? Comme si je regardais... Me prenez pas pour un gay nan mais oh ! Quand il est dans sa chambre, ou dehors, il traine souvent en sweat à capuche il me semble. En fait, il est souvent en mode décontracté à rester cloîtrer dans sa chambre (chui obligé de le traîner dehors pour qu'il prenne un peu l'air). Il a aussi pas mal de tatouages, je pense que ça doit faire partis des trucs qu'il aime le plus chez lui. Mais s'il y a un truc marquant chez lui, c'est qu'il se fringue tout le temps avec des vêtements de marques (Une vrai pub ambulante celui là. Je suis même sûr que certains pourraient le payer pour qu'il boive leur soda en public pour que la clientèle soit attirée par son sourire ravageur). Il n'y a que moi qui le vois quand il est dans un sale état, avec des cernes sous les yeux, un T-Shirt qu'il porte depuis 4 jours, et il n'y a aussi que moi qui voit bien que son visage est pas si exceptionnel que ça. BREF je suis son meilleur ami & pour moi il n'a rien de bien attirant.

•Commentaire d'une stalkeuse•
NICKOUNET !!! VIOLE MOI ♥️ Les seuls bons moments dans ma vie sont ceux où je te vois, quand je vois perler des gouttes de sueur sur ton corps d'Appolon, quand tu te mords la lèvre inférieur pour retenir une réplique blessante, quand tu te balade quasiment à poil dans les couloirs, quand je te vois en uniforme. BREF, t'es le plus sexe et je peux pas m'empêcher de te suivre partout. T'es la perfection dans ce monde. Je suis Amoureuse. Voila. ♪

•Commentaire d'un type qui semble connaître un peu Nick•
Nick... Il a rien d'extraordinaire comme tant de gens semblent le penser. Il était capitaine du club de basket dans lequel j'étais avant. Mais bon, je suis sûr que c'est juste parce que monsieur est blond, mesure 1m85, à des muscles et est doté d'une voix sensuelle. Non mais je suis sûr d'être 100 fois mieux que lui alors pourquoi il n'y en a toujours que pour ce boulet ? Hein ? En plus, il joue vraiment comme un pied, il est là sur le terrain juste parce qu'il a un physique pseudo prince charmant et que ça plaît au public... Mais sérieux, je joue genre 1000 fois mieux que lui !

▬ Nick ! Retourne sur le banc de touche, 7 paniers d'affilés ? Mais Merde, laisse jouer les autres ! Et Toi, Alex, ramène ton cul sur le terrain au lieu de dire des conneries. Pour la peine tu es de corvée pour nettoyer la chambre de Nick demain matin.
▬ Oubliez ce que je viens de dire, hein... J'arrive ! La chambre de Nick... Mais genre, c'est la caverne d'Alibaba... Ce type est même pas capable de ranger quoi que ce soit. Autant vous dire que j'en ai pour deux jours. Mais bon, si vous voulez de moi avant, j'peux toujours vous laissez mon numéro ♥️
☆ Description mentale :
Nick ta mère, Nick ton père... C'est le genre de blague totalement débiles que les gens ont tendance à faire avec son prénom, en pensant que c'est la première fois qu'on lui sort et que ça le fera rire. Mais les jeux de mots, quand ils sont sur lui, le jeune blond a plutôt tendance à ne pas les apprécier. Il en vient même souvent aux mains à cause de ça

•••

" BITCH PLEASE MAGNE TOI DE ME PASSER CETTE FDSJFKHIERUH DE COLLLLLLLLLEEEEE DE MERDEUWW! "

Nick qui demande gentiment de la colle à sa voisine de classe. (Laquelle la lui donnera sans attendre, je vous assure). Oui, Nick, c'est un type qui crie la plupart du temps pour s'exprimer. Il utilise les gros mots en guise de ponctuation. Il sait pas écrire une phrase correctement. Il pourrait foncer tête baissé dans un mur sans le remarquer. Nick il déteste les cours, surtout quand le prof ferme la porte, il supporte pas ça. Nick il est claustrophobe depuis qu'il est resté enfermé dans les toilettes d'un avion allant de New York à Moscou et il le cache. Faut dire que c'est horriblement long ce genre de voyage! Son seul plaisir durant tout ce temps ? Entendre les gens crier parce qu'ils pouvaient plus se retenir de pisser. Mouahaha. Nick il fume comme un pompier et il s'en fout. Nick, c'est le mec parfait dont tout le monde veut un autographe dans sa chambre. Nick c'est celui qu'on voit comme un Bad Boy tombeur de nanas. Nick il dit que c'est pas vrai, mais personne ne le croit jamais. Nick, il aime les humains, où du moins, s'amuser avec. Nick, il craque pour tout ce qui est mignon et dès qu'il croise un élément l'étant, il lui fonce dessus ne pouvant pas s'empêcher de lui prendre les joues (comme le font les grands-mères) et de lâcher un discret «T'es Beau Twa Ptain». Reste à voir si c'est pour emmerder le monde où s'il le pense vraiment. Il collectionne en secret les figurines Mon Petit Poney, parce que ça roxe quoi.

Nick, on a l'impression qu'il aime plus l'Ice Tea et les Marshmallows que ses amis. Nick, parfois, il fonce droit devant sans réfléchir une seule seconde quand faut voler au secours d'une demoiselle, et même que si elle est canon, il fait les premiers soins lui même sans appeler les pompiers. Nick, il a la fâcheuse tendance de mater les décolletés qui lui passent sous le nez. Nick il mange comme trois sans jamais faire d'indigestion. Nick Il ne refuse jamais un défi. Il est prêt à tout quand il s'agit de se divertir un peu. Nick il chante sous la douche, comme une casserole mais il chante quand même.
Bref, Nick, dans son monde à lui, il n'y a que des poneys et des pingouins, ils mangent des arc-en-ciels, et ils font des cacas papillons **.

Mais Nick, il est pas que gentil. Quand il change d'apparence, il devient Hypocrite jusqu'au bout des ongles. Nick, il pue la luxure, le sexe, la confiance en sois, la supériorité et l'arrogance à plein nez. Nick, c'est le type qui, grand sourire, s'approche de toi pour te cracher à la face tes six kilos en trop. Nick, il a pitié de personne. Nick, il veut qu'on lui foute la paix. Nick, quand il tape ça fait mal. Nick, il est intelligent quand il veux. Nick, il est mignon, que quand il dort. Nick, il est curieux et il s'accroche comme un poulpe jusqu'à ce que tu crache le morceau. Bref, Nick, sous ses apparences sympathique, ça reste une belle ordure qui vous lâche pas jusqu'à ce qu'il ait ce qu'il veut ♥️

« In the beginning of a life »

Tout d'abord, il me tient à cœur de remettre les choses dans leur contexte. Si je ne vous raconte pas tout du début à la fin, mes actes n'auront absolument aucun sens pour vous et personne ne sera jamais ce qui m'a motivé, et si je recommencerais si j'arrive à sortir de ce trou paumé. Pour pouvoir vous expliquez les raisons qui m'ont poussés à commettre l'irréparable, il faut remonter jusqu'à mes parents. Ma mère a divorcé de son premier mari car celui-ci avait tendance à trop la sous-estimer. Celle-ci n'est autre que Lydia Van Leiden. Pendant toute sa jeunesse, elle a fait fantasmer tous les ados de la Californie à la Pennsylvanie. Elle a expérimenté plusieurs carrières, notamment dans les domaines du mannequinat, du cinéma avec quelques films de série P, mais sa véritable heure de gloire est son apparition dans PlayBoy magazine. Elle a été élue Ciné Sirène en 1975 et c'est sans aucun doute ce qui lui a fait atteindre la célébrité. De cette première union, une pure merveille avait vue le jour. Bien évidemment, ce n'était autre que moi, Skyggie Adolf Van Leiden. Comme tous les enfants normaux, j'appris à marcher, à tenir mes couverts correctement, à faire toute les petites choses répétitives que nous offrent la vie quoi. Je vécu cependant mon adolescence assez difficilement, jonglant avec les soirées trop arrosées, les coups d'un soir et la drogue. Tout ça jusqu'à ce que ma mère ne se trouve un deuxième mari, encore pire que le premier.

C'est donc ainsi que Hervé Petrova, ainsi que sa tendre et douce fille, firent leur apparition dans notre paisible cadre de vie. Cet homme, divorcé également, travaillait en tant que vendeur de sanitaire afin de remboursé les dettes dont il avait hérité lors de son premier mariage. Il était bête comme un pied. On ne pouvait vraiment pas faire pire. Je vous raconterez un peu plus tard le genre de connerie que ce type est capable d'accumuler en une journée. Autant vous dire que cela à énormément plût aux internautes. Anastasia, sa fille, n'était autre que l'une des personnes que j'avais rencontré dans un lit pendant une soirée ainsi qu'une dévergondée incontestée qui était la chouchoute de son père qui la croyait blanche comme la neige en Russie. Elle n'avait pas vraiment l'air ravi de savoir que j'allais devenir son beau-frère mais elle n'a pas vraiment eu le choix. Une blonde plus bête que la moyenne incapable de deviner mes desseins, voilà ce qui la qualifierait assez bien. Hervé et ma mère ce sont rencontré en venant nous chercher à une fête qui avait assez mal fini. Ce qui m'a contraint à vivre avec un homme me prenant pour le Diable en personne, ce qui n'est pas vraiment faux compte tenu des circonstances.Voilà comment ma vie s'est retrouvée complètement bouleversée à cause de cet abruti et comment j'ai fini avec un nom Russe tout pourri. Ma mère aime décidément que les Russes, son premier mari était de Moscou et voici qu'un deuxième amateur de vodka pénètre dans nos vies...

C'est à ce moment là que ma mère et son taré d'Hervé ont commencé un manège assez dégoûtant et se marièrent par la suite. Je fus contraint de prendre le nom de ce bouffon d'Hervé. C'est assez déprimant d'être associé à lui, je peux vous le dire. On aurait dit qu'à chaque fois qu'ils se voyaient, ils étaient pris d'une obsession extrêmement forte et en venait toujours à faire l'amour partout, même dans les endroits les plus insolites de la maison. C'était un pur cauchemar. Mais ce n'est pas tout, le sexe n'était que le moins pire des vices que cultivait ma mère à l'époque. Au début des années 2000, Lydia s'est lancée dans les actions. A cause de ces choses, n'importe qui pouvait devenir riche à en perdre la raison et à s'en faire péter la rate. C'était le cas de ma mère qui ne cessait de boursicoter. Mais bien sûr, un jour, la chance tourna. Le taux de prélèvement relatif aux investissements fut modifier et le prix des actions se mit à chuter, ce qui précipita la famille dans la ruine. Comme si cela ne suffisait pas, Hervé fut viré de l'entreprise de W.C, ne sachant pas se servir d'un ordinateur ce qui compliquait la tâche de tous les autres employés. Quelques part, cela ne m'étonnais pas du tout. A leur place, je l'aurais dégagé bien plus tôt remplacé par une bande de jeunes turcs motivés et moins coûteux. Un handicapé de l'informatique ne sert plus à rien de nos jours, c'est comme ça, que voulez vous?  Quand mon beau-père se mit à tenter de passer des entretiens d'embauches, il ne cessa de se prendre des râteaux à chaque fois pour cette unique raison. Nous étions en faillite, au bord du vide. C'est ainsi que Hervé décida de réduire l'argent de poche et jeta l'ordinateur actionnaire de Lydia, furieux d'avoir tout perdu.  



Moi, bien sûr, j'avais mon plan pour pouvoir me payer ce que je voulais, mais encore fallait-il que je le mette en place. Il m'était venu à l'esprit grâce à l'aide de ma petite-amie du moment: Randy. Celle-ci était passé dans la nuit et c'est là que mon projet avait vu le jour. Dans ma petite chambre toute douillette.

Spoiler:
 


Tout allait bien jusqu'à ce qu'Ana rentre dans ma chambre, ne prennent mon ordinateur portable et ne le balance en criant que j'avais laissé échappé l'incident en boîte et que demain tout le monde le serait. Étant donné que Hervé protégeait toujours sa fille, je me retins de lui arracher les cheveux sous peine de sanctions plus importantes et je pris mon mal en patience. Je fis dans la semaine l'achat de minuscules caméras de surveillance équipées de micros et pris la décision d'en placer  dans la chambre pour me venger de la pimbêche blonde me servant de sœur. J'y avais investi tout l'argent que j'économisais pour mes études depuis que j'avais dix ans, autant vous dire que cela faisait un joli petit pactole. Une fois ceci fait, je remplis les procédures de créations d'un site pour afficher les vidéos les plus drôles que j'aurais en réserve. Il ne me restait plus qu'à trouver un nom pour celui-ci.

Spoiler:
 


Tout cela se passait sans que personne d'autre ne soit au courant sous ce toit. Les diffusions des images de ma belle-sœur dans le plus simple appareil firent frissonner quelques audacieux pervers et je ne mis pas longtemps avant de voir que cela marchait du tonnerre. Les internautes étaient très nombreux. Ma sœur était décidément pleine de surprise. Un peu plus tard, je me mis à placer des caméras partout dans la maison, afin d'augmenter mes gains. Il y en avait partout, même dans les toilettes proche de la chambre d'Hervé. Quel clown celui là. Quand il était à court de pq, il utilisait le morceau de carton restant pour s'essuyer. Quant il saignait du nez, il s'enfonçait un tampon dans la narine pour arrêter les saignements. Tant de choses inimaginables qui faisaient rires ceux qui paressaient sur I-SEE-YOU.

Bien évidemment, la famille ne tarda pas à s'en rendre compte. Chaque fois qu'ils sortaient, on les observaient, on riaient, et on les dénigraient. C'était partis vraiment trop loin. Mais je ne m'en rendis compte que le soir où en rentrant, Hervé tenta de m'étrangler en brandissant un magazine où l'on pouvait voir en première page sa sale tronche en train de pousser, sur les cabinets. Il me gueula longtemps dessus, et comme ma mère lui suppliait de ne pas appeler la police, il décida de m'expédier loin d'ici, à Moscou pour un poste de Professeur de Sport.

Je n'eus pas vraiment le choix. J'avais finis mes études et pourris suffisamment la vie d'Hervé et sa fille. Plus rien ne me retenait ici. En plus, étonnement, le lycée qu'on m'avait proposé payait bien. Bon salaire, Nanas à grosse poitrine rodant partout dans le pensionnat. Que demander de plus ? J'étais décidément comblé. Enfin, je pensais tout ça jusqu'à ce que j'arrive là-bas et que je me rende compte que les élèves de l'établissement étaient uniquement des garçons. Les jolies mini-jupes, les décolletés plongeant et tout le reste m'étaient méchamment passé sous le nez. J'étais juste totalement dégoûté. Je fus bien sûr obligé d'enseigner à ces sales loques, et à vrai dire, je finis par y prendre plaisir en découvrant qu'on pouvait être méchant tout en exerçant. La plupart des gamins se faisaient mal dans mon cours, d'autres étaient bizarrement porté disparu après une petite séance de viol dans les douches communes. Bref, je m'éclatais grave. Mais ce n'était pas encore assez. Bien entendu, j'avais connaissance de mon pouvoir depuis bien longtemps. C'est après ce déclic que je pris la décision, de faire un stage intensif d'une semaine au gymnase. Certains s'y inscrivirent et mon petit jeu pu enfin commencer. Les adolescents étaient enfermés dans le gymnase pendant tout ce temps. Chaque jour, deux lycéens crevaient pendant la nuit dans d'atroces souffrances, tout cela grace à mes soins. Parfois pendus, d'autres fois décapités, bref, j'avais tellement d'idées que mon jeu me plaisait gravement. Les adolescents, eux, avaient vraiment peur. Leurs portables, que j'avais confisqué au début du stage étaient inaccessibles et il étaient donc impossible de quitter le gymnase ou d'appeler à l'aide. Ils craignaient que le meurtrier ne décide de les tuer à leur tour. C'est ainsi qu'ils commencèrent à se consulter puis à éliminer celui qu'il trouvait le plus suspect. Ils s’entre tuaient, tentant vainement de trouver le méchant. C'était comme si un loup s'était planqué dans la bergerie. Les moutons, paniqués, n'ayant pas de meneur était obligé de crever. A la fin de la semaine, le gymnase ressemblait à une boucherie. Des corps jonchaient le sol, et plus aucun gamin n'était vivant. C'était instructif tout de même. Allumant une clope, j'étais donc sorti, sans réfléchir. Dans aucun cas je ne parviendrais à échapper aux autorités. Je pouvais facilement disparaître de la circulation, mais mon honneur ne me le permettait pas. C'est pour cela que j'ai finis ici. Je viens à peine d'entrer, mais je suis quasiment sûr que je vais bien m'amuser ♥️. Pleins de gens aussi bizarre que moi, un pur bonheur 8D. Quel sera le prochain jeu ? A vous de voir.

« In real life »

★ Pseudo : Seyu'
★ Age : 98 ans et des difficultés à distinguer les touches du clavier
★ Fille/Garçon? : Girl Power
★ Où avez-vous trouvé le forum? : Top Site \o/
★ Un dernier commentaire? : Très beau design
 
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NICK PETROVA - Great Teacher ? [U.C] ••• Lun 1 Juil 2013 - 21:48
BIENVENUUUUEEEEEEEEEEEEEEEE !! /o/
Waaaah, quelle jolie fiche, quel perso intéressant et quel beau père... comique xD

Mmmmh, t'as plus qu'un avatar a poster, ensuite je pourrais valider /o/
N'oublie pas de le recenser, demander une chambre et stalker quelques gens qui attendent de rp !

*pousse un soupir de plaisir* Aaaah, enfin, ça faisait un moment que j'avais plus de fiche à valider //ZBARF//

EDIT : tout est en ordre /o/

____________________


avatar
Infos

• Date d'inscription : 17/08/2010
• Messages : 1362
✖ DC / TP / ... : Yuriy Doubrovski / Toushirou Kurokawa
✖ Disponibilité : Actif
¥ Yen : 9
Dossier

Dossier médical
• Age : 21 ans
⚣ / ⚤ Orientation : Hétéro
❥ Statut marital : Situation délicate
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NICK PETROVA - Great Teacher ? [U.C] ••• Mar 16 Juil 2013 - 10:33
Bienvenu à toi :D
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NICK PETROVA - Great Teacher ? [U.C] •••
Contenu sponsorisé

Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
NICK PETROVA - Great Teacher ? [U.C]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Great Teacher Onizuka(GTO)
» There is no recipe to be a great teacher, that's what is unique about them. ۞ Tobias
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)
» Nick Foligno ---> Ottawa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IROKE HOSPITAL  :: 
hors-jeu
&pub
 :: Les Archives :: Les fiches pleines de poussière
-