Click pour dérouler


avec PRENOM ◊ NOM
avec PRENOM ◊ NOM
avec PRENOM ◊ NOM
LE TIEN ?
top site iroke hospital iroke hospital top site manga pub iroke hospital iroke hospital

les membres du mois, qui ont atteint x rp en moins de quelques semaines ! felicitation ♥

 

Partagez| .

Guten Tag, lieb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Guten Tag, lieb ••• Jeu 27 Déc 2012 - 5:41


Ebenezer Klein

❝ Buddy, you look like a Bunny ! ❞




▬ Klein
▬ Ebenezer
▬ Chimère
▬ **/**/2288


▬ Autrichien
▬ Homosexuel
▬ Interne
Métier (si du personnel)




TON PHYSIQUE ?

A quoi cela sert de décrire le physique d'Ebenezer? Il ressemble à n'importe quelle personne de son âge voyons! Il est de taille moyenne, plutôt fin... Il a aussi des cheveux blancs coupés assez courts sur lesquelles se dressent des longues oreilles lapines; sur son visage fin et blanc sont placés de grands yeux rouges de lapin albinos mis en valeur par de grosses lunettes, ... Ce visage, d'ailleurs, est assez expressif : Ebenezer ne peut que difficilement cacher ses émotions, car ses dernières sont très visibles. Lorsqu'il est heureux, un grand sourire illumine toute son aura, lorsqu’il est blasé, il lui arrive souvent de prendre un air mélangé entre triste et dédaigneux... Enfin, vous voyez le genre, quoi. Bref. Ne parlons plus de son visage très pâle Il n'y a pas uniquement la tête qui est pâle d'ailleurs! Son corps entier l'est, pour être précis! Sa peau est blanche mais a aussi une drôle de... Texture. En effet, celle-ci s'avère être visqueuse, presque gluante -pas super pour les caresses, ça. Si vous voulez plus de détails sur son corps, je peux vous en décrire un peu plus : comme dit précédemment, Ebenezer est une personne mince. Très mince en fait. Ce n'est pas le genre de personne dont on a peur à cause de ses muscles immensurables. Non. C'est plutôt le type qu'on casse en deux facilement. Il n'y a qu'à voir ses bras très fins et ses jambes plus féminines qu'autre chose -ce qui explique en partie son manque de force physique, outre les conséquences des expériences sur son corps.
Bref, rien de bien extraordinaire, tout le monde croise des albinos à oreilles de lapins à chaque coin de rue.



TON MENTAL ?

La personnalité d'Ebenezer... Ma foi, cela n'est pas très compliqué, une fois qu'on le connait bien. Tout d'abord, laissez moi-vous dire qu'il peut être décrit principalement en un mot : positif. En effet, il est d'un optimisme parfois surprenant. Il accepte les difficultés -la plus dure qu'il ait vécu étant bien sur sa transformation- pensant qu'elles peuvent toutes être plus ou moins surmontées -ou alors on fait avec. Ce qui fait de lui d'une part un être qui prend les choses telles qu'elles sont et donc peu vexé, d'autre part quelqu'un d'assez brave qui tente toujours les choses du tout au tout, se disant que ce n'est qu'un moment à passer qui l’endurcira probablement ou rendra sourire à quelqu'un -car oui, il pense aussi assez souvent aux autres, surtout aux plus jeunes que lui, il est très protecteur avec les enfants.
Mais faut pas croire non plus qu'Ebenezer est un petit homme parfait! Non, il a tout de même des défauts. Déjà le fait qu'il ne pense pas vraiment aux conséquences. En effet, il fait ce qui lui semble être la meilleure solution, sans penser aux mauvais cotés que ça pourrait engendrer... Par exemple, si il ressent un besoin d'affection envers une personne, il ne réfléchit pas et vient dans les bras de la personne en question, peut-importe ce que cette dernière pourrait dire, faire ou penser. Cela montre aussi un coté un peu tête en l'air de ce cher personnage. Il oublie facilement ce qu'on lui demande et lui arrive facilement de divulguer des secrets sans faire attention par exemple.
Aussi, un conseil : faites attention à ce qu'il dorme suffisamment. Car en effet, aussi optimiste et souriant qu'il puisse être à son habitude, si il manque de sommeil... Il est soit blasé, soit tout à fait exécrable, jusqu'à pouvoir dire des choses tout à fait blessantes -heureusement, cela ne dure pas forcément toute la journée, il reprend un peu des forces au fil du temps, logiquement...

Pour ce qui est de ses gouts, disons qu'ils sont plus ou moins variés. Mais commençons par le commencement. Il est passionné d'animaux. En effet, il adore tous les animaux -sans exception- principalement les lapins qu'il a toujours adoré depuis tout petit.
Au niveau des gouts alimentaires, disons qu'il aime bien manger des plats frais comme de la salade ou du poisson ou bien des fruits et légumes, il ne mange que rarement des plats chauds.
Sinon, étant assez ouvert d'esprit, il aime un bon nombre de choses -en revanche,il ne supporte pas les personnes peu ouvertes d'esprits et déprimées pour trois fois rien.
Il aime aussi... Les hommes. Cela fait depuis un moment qu'il connait son orientation sexuelle et apprend à vivre avec. Cependant, il essaye de le cacher non pas par honte mais car il sait que certaines personnes sont capables de le rejeter pour cela. Cela explique en partie le fait qu'il aime beaucoup qu'on lui donne de l'affection. Il ne supporte que rarement être seul et à souvent besoin d'être cajolé. Ou alors, il aime tout autant donner lui-même cette affection, du moment que la personne avec lui se sent bien grâce à cela, tout va plutôt bien pour Ebenezer.


Si tu es un humain : décrire maladie
Si tu es un vampire : décrire pouvoir
Si tu es un hybride : décrire ton animal
Si tu es une chimère : Croisement de lapin tout mignon et... D’œuf... hahaha c'est ridicule


RACONTE-NOUS UN PEU TA VIE !


Ebenezer… Ebenezer… Quel drôle de nom pour un jeune bon vivant non? Loin du gros avare « Ebenezer Scrooge » dans ce fameux conte de noël, ce jeune homme a toujours été optimiste et heureux. « Candide » aurait été un meilleur nom. Bien que cela ne soit pas extraordinaire, je vais vous raconter l’histoire de ce jeune homme jusqu’à un terrible accident qui lui coûta beaucoup…

Ebenezer était une personne très ordinaire, brune avec des yeux verts. Il eut une enfance des plus banales. Il la passa en campagne, en compagnie de sa mère. Cette dernière le gâtait -parfois même un peu trop- et lui apprit plein de valeurs… Féminines. C’est-à-dire bien s’habiller, se coiffer, s’entretenir physiquement … Le jeune garçon écoutait avec attention. Mais tout tombait à l’eau chaque fois qu’il s’aventurait un peu plus loin dans la campagne en compagnie de sa sœur ainée -une jeune fille assez coquette chatain aux yeux verts du nom d’Anita- qui le surveillait. Pourquoi? Parce que malgré les avertissement de sa sœur, le jeune garçon revenait plein de terre bien sur! Sa mère se fâchait chaque fois. Mais bon. Elle ne pouvait pas le priver de cela : il adorait tellement se promener! Jouer dans les arbres, faire des roulés boulés dans l’herbe, Mais surtout, voir les animaux… Regarder les biches souris et autres animaux qui gambadaient… Du pur bonheur pour lui! Il est dur de savoir si cette passion venait de son environnement ou des dessins animés qu’il regardait enfant… Mais une chose est sur, pour Ebenezer, les animaux sont des merveilles de la nature.

Un jour, Ebenezer, du haut de ses 10 ans, s’amusait un peu loin de chez lui comme à son habitude. Sa sœur était en train de cueillir des fleurs à coté. Mais il y avait quelque chose de différent aujourd’hui… Une petite découverte qui allait changer beaucoup de choses… Un petit lapin blanc. Ebenezer s’en souvient encore : le petit animal semblait dormir. Enfin, c’Est-ce que le petit garçon croyait. Curieux, il s’approcha. Il ne fut pas au bout de ses surprises lorsqu’il aperçut une large blessure sur le flanc de l’animal. En réalité, la pauvre bestiole ne pouvait plus bouger à cause de cela. « Vite! » cria directement le jeune garçon. Sans douter ne serait-ce qu’une seconde, il saisit le lapin dans ses bras, fit signe à sa sœur de rentrer, et courut en direction de sa maison. La pauvre Anita grommela n’ayant pas fini son bouquet de fleurs mais bon, le petit garçon avait l’air très pressé.
Il rentra chez lui, le petit animal à la main, avec derrière sa sœur qui se plaignait pour avoir taché sa robe lors de la course.
« Quelle horreur! Cria sa mère, à la fois surprise et dégoutée par la chose que tenait son enfant.
- S’il te plait maman! Sauvons le! Supplia Ebenezer, déterminé. Je suis sûr qu’on peut faire quelque chose.
- … Je vais essayer, mais je ne te promets rien. Répondit simplement sa mère. »
Sans perdre plus de temps à papoter, la famille se mit à tout faire pour sauver le petit animal. Ce dernier aussi d’ailleurs, utilisait ses dernières forces pour survivre… Après le traitement, Ebenezer le surveilla toute la nuit. Il résistait à son sommeil pour être sur que l’animal ne manque de rien. Ce fut vers le petit matin qu’Ebenezer put dire « il est sauvé ». Le petit animal était sauvé. Sans plus tarder, il prévint sa petite famille : ils avaient un nouveau membre. Ce dernier porta le nom de « Brioche » en référence à un jeu, il me semble. Et c’est ainsi que chez Ebenezer naquit non seulement une passion démesurée pour les lapins mais aussi un optimisme incroyable. « Si nous avons pu sauver la vie d’un si petit et fragile être vivant, alors tout est possible et toute les choses graves ont une solution! » telle était son idée. Au départ une idée de petit enfant, elle finit par s’encrer dans son esprit jusqu’à être un des aspects principaux de sa personnalité.

Ebenezer se laissait emporter dans les courants de la vie. Pour chaque situation, il gardait le sourire. Malgré le fait qu’il avait peu d’amis car les gens de sont âge le trouvaient « bizarre » ou bien « trop efféminé », malgré le fait qu’il soit quelqu’un de faible, malgré ses problèmes de vue, il restait heureux. Car il avait une gentille mère, une sœur adorable -du moins c’Est-ce qu’il dit-, un lapin très mignon, tout allait bien…

« Que vas-tu faire plus tard Ebenezer? » lui demandait-on, quelque fois. « Je veux m’occuper des animaux! Répondait-il en général, peut-être vétérinaire, ou bien travailler dans un zoo! ». Cela était certes parmi ses ambitions. Mais il en cachait une autre, très importante. Il voudrait aussi créer une organisation cachée aux yeux de la société. Ce n’est pas une organisation secrète d’espions anticonformistes trop cool, mais une organisation pour aider un petit groupe de personnes dont il eut connaissance sur le net : les hybrides. Ces « hybrides » seraient une race humaine connue il y a peu de temps et ayant des gènes animaux. Pour une personne normale, ce serait une abomination, mais pour Ebenezer… C’est un cadeau du ciel bien sur! Ces pauvres personnes doivent rencontrer beaucoup de problèmes alors qu’ils doivent être des personnes parfaites! Des personnes proches des humains comprenant surement mieux que n’importe qui les lois de la nature… Ce n’est pas ce dont ce monde a besoin? C’est pour cela que le jeune homme se jurait de faire un groupe protégeant ces espèces.

Ebenezer avait 15 ans le jour ou Brioche mourut. Ce jour là fut assez… Terrible pour lui. Il savait que ça allait arriver, et puis l’animal a eu une espérance de vie plus longue que prévue. Pourtant… Même son optimisme à tout épreuve ne réussit pas à l’apaiser rapidement. Comme à chaque fois que l’on perd un être cher, il y a ce fameux regret, et ce fameux « j’aurais aimé faire plus… ». Cela causa également un déclic en lui. Il se dit qu’aussi longtemps qu’il sera là, il protègera jusqu’à leur dernier souffle les personnes qui lui sont chères. Cela le motiva également encore plus pour son projet. Sauver les hybrides… Il n’en avait encore jamais vu, et c’est de la folie de se lancer dans une chose pareille, mais il sait qu’il faut aider les personnes différentes. Cela est une de ses valeurs morales les plus primordiales. Une fois qu’il sera plus agé… Il les aidera.

Dès que le jeune homme atteignit maturité, il mena une double-vie. D’un coté il continua ses études et de l’autre coté il organisait secrètement son groupe. Il commença par réfléchir à toutes les choses nécessaires et à bien s’informer, que se soit par internet ou par des rencontres assez douteuses. Aussi il chercha des personnes pouvant l’aider. Des… « Muscles ». En effet, Ebenezer essayait de négocier diplomatiquement ou de faire résonner les personnes faisant des expériences sur les hybrides par exemple. Mais si ces dernières ne voulaient rien entendre -ce qui était très souvent le cas- et bien… Malheureusement la force physique était plus efficace. Cela faisait beaucoup de mal au jeune homme, d‘habitude pacifique… Mais depuis sa première rencontre avec un hybride, il sut que toute cette violence valait la peine. Il se souvint de ce petit enfant avec des oreilles et une queue de loup, mis en cage, puis sauvé. Ebenezer n’oubliera jamais son sourire à ce moment là. Aux yeux de quelqu’un de normal, cela parait minime, mais aux yeux d’Ebenezer… C’est un souvenir qui permet de lui prouver que tout ce qu’il fait est pour une bonne cause…

Bien sur, sa famille commençait à s’inquiéter. Après tout, il n’avait plus sa bonne humeur constante, des énormes cernes couronnaient toujours ses yeux, … Sa sœur surtout : elle savait plus ou moins qu’Ebenezer faisait des magouilles bizarres pour ellenesaitquelleraison. Elle l’entendait parler « d’hybrides ». Mais qu’étaient les hybrides? Souvent elle lui demandait des informations, c’était sa sœur après tout, elle pouvait bien savoir! Mais Ebenezer lui répondit toujours sèchement « C’est pas tes affaires ». Souvent, après cette réponse, la pauvre Anita rentrait pleurer dans sa chambre, elle voudrait tellement pouvoir faire quelque chose… En général, le lendemain, Ebenezer revint la voir et s’excusa avec le sourire, comme si rien ne s’était passé, et promit de faire des efforts. Mais bon… Cela ne servait à rien, c’était la même comédie toutes les semaines…

Quelques années plus tard où Ebenezer eut dans les 21 ans -il travaillait à ce moment là dans un magasin animalier-, il apprit l’existence d’Iroke Hospital. Un endroit où seraient amenés TOUS les hybrides ainsi que d’autres personnes pour les isoler. Ce serait comparable à un asile de fous. Ce n’est pas un endroit pour des personnes « différentes »! C’est encore pire que du racisme, pensait le jeune homme. Pendant un certain moment, il essayait de trouver un moyen d’aller à cet « hôpital », mais rien à faire. Impossible pour un humain « normal » de s’infiltrer. C’est alors qu’un scientifique ayant integré son organisation lui proposa une solution : devenir hybride. Naturellement, le jeune homme n’accepta pas tout de suite, disant que cela serait une honte de les imiter. De plus, il est évident qu’il n’aura plus une vie « normale », que dirait ses collègues, sa famille, et surtout sa soeur…? Mais après une longue réfléxion, Ebenezer ne put refuser : c’était la solution et puis… Il ne lui restait plus rien à perdre, tant qu’il pouvait défendre sa cause jusqu’au bout. Le scientifique fut bien sur enjoué de pouvoir tester son expérience sur quelqu’un de réel. La seule condition : amener un animal non-vivant pour mélanger le gène. Ebenezer n’hésita pas une seule seconde sur quel animal choisir : il déterra son petit Brioche. C’est peut-être naïf de sa part, mais… Il pensait que d’une certaine façon, il vivrait toujours en lui ainsi.

L’expérience commença. Tout était prêt. Bien sur, le jeune Ebenezer était très nerveux. Il essayait de se convaincre de la justesse de son choix en trouvant tous les bons arguments et oublier les mauvais. Mais cela n’était pas suffisant. Il se sentait mal… Si mal… A coté, le scientifique était tout à fait guilleret! Tout semblait fonctionner, le cobaye allait enfin devenir un hybdride. Mais malheureusement, un mouvement brusque du savant fou fit tout… foirer, il n’y avait pas de mot plus explicite. Ce dernier lança dans le bocal ou se trouvait Ebenezer un repas : des œufs au plat. L’action, aussi ridicule soit-elle, changea tout le cours de l’expérience. Ebenezer avait en effet de belles oreilles blanches et une queue de lapin mais… Ce n’était pas tout. Et cela, le jeune homme le sentait. Il avait la peau toute aussi blanche que ses oreilles et ses cheveux. Mais en plus de cela, elle était visqueuse, étrange. Et pour couronner le tout, son sang était devenu jaune… Comme un jaune d’œuf. À la fois surpris, fou de rage et déçu, Ebenezer voulut demander au scientifique des explications. Mais ce n’était pas la peine : l’homme était déjà parti…

Mais dans tous les cas, une chose était sure : vu ce qu’il était devenu, il allait obligatoirement être interné à Iroke Hospital. Mais avant cela, il fit tout pour ne pas se faire voir le temps de dire un adieu à au moins une personne… Anita.
Il arriva chez elle au milieu de la nuit. Cette dernière, à la vue de cet affreux spectacle, ne put s’empêcher de se sentir bouleversée. Bien sur, Ebenezer ne pouvait plus lui cachait de secrets. Il lui expliqua tout. Sur les hybrides, son groupe, la raison de cette transformation, Iroke Hospital, … Anita ne sut quoi répondre. Son premier reflexe fut de le frapper au visage. Puis elle lui fit la leçon. Il aurait du la prévenir plus tôt avant qu’il fasse n’importe quoi, elle ne pourra plus jamais avoir confiance en lui, … Ebenezer, lui, ne dit rien. Bien qu’une petite larme coula le long de sa joue, il esquissait un sourire et répondit après un moment un « Je sais, j’ai été idiot. Pardonnes-moi. J’ai voulu me prendre en main et voilà ce que ça a donné. Mais bon… Je voulais quand même te dire au revoir, vu que je serai forcément envoyé à Iroke Hospital, ce ne sera surement pas la peine de me cacher. Et puis… Je veux vraiment les aider, tu sais… ». Sa pauvre sœur était tellement triste que ses larmes l’empêchaient de dire quoi que ce soit. Elle lui fit comprendre un « tu me manqueras » en le serrant dans ses bras. Après s’être légèrement calmée, elle disait des « au revoir! Tu as intérêt à revenir! » mais au fond elle savait parfaitement que dans ce genre d’endroit, on ne ressortait jamais. Il le savait aussi d’ailleurs, malgré ses « Promis, je reviendrai! ».

Ebenezer arriva donc à Iroke Hospital, et fut interné en tant que « chimère », une espèce de sous-catégorie -ce qu’il était devenu au fond. Il était à présent loin de sa famille, sous de mauvaises conditions, apprit que son espérance de vie sera moindre… Mais bon. Il positivait. Au moins, il pourra aider les hybrides et même les autres habitants de cette île à garder le sourire. Sourire et aider… Comme il l‘a toujours fait…



▬ Pseudo : Yuzu le petit citron 8B
▬ Age : cette année j'ai 17 ans~ *comme la chanson*
▬ Fille/Garçon? : FEMALE
▬ Où avez-vous trouvé le forum? : Alalah, c'était y a vieux que je le stalkais...
▬ Un dernier commentaire? : Super design ce forum! // je me suis pas encore relue il est donc possible que je change des trucs d'ici là en même temps que faire l'histoire


© 2014 Iroke Hospital,
All rights reserved


Dernière édition par Ebenezer Klein le Dim 10 Mar 2013 - 3:33, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Guten Tag, lieb ••• Jeu 27 Déc 2012 - 12:51
Bonne chance pour la suite ! Heeheeee c'est'de'tou'te'boté'une'fi'che'pres'que'ter'mi'né

____________________


avatar
Infos

• Date d'inscription : 17/08/2010
• Messages : 1362
✖ DC / TP / ... : Yuriy Doubrovski / Toushirou Kurokawa
✖ Disponibilité : Actif
¥ Yen : 9
Dossier

Dossier médical
• Age : 21 ans
⚣ / ⚤ Orientation : Hétéro
❥ Statut marital : Situation délicate
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Guten Tag, lieb ••• Jeu 27 Déc 2012 - 13:54
hahaha merc'i! hah'a co'm'me d'hab i'l re'st'e qu'e l'hist'oir'e à fa'ire!!!
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Guten Tag, lieb ••• Jeu 27 Déc 2012 - 14:36
Nyaaa Bienvenue a toi le petit lapinou ^^

Si je puis faire quelque chose Hihi (Oui oui un petit léopard des neiges) hésite pas.

Et hâte de voir ta fiche terminé, elle me plais déjà bien.
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Guten Tag, lieb ••• Jeu 7 Mar 2013 - 18:16
OUUUUH ME REVOILA ET JE COMPTE BIEN TENTER DE FINIR MA FICHE DÉSOLÉE D’ÊTRE PARTIE!!!
Merci c'est gentil <3! pour l'instant ça va je pense mais merci pour la proposition! Et merci du compliment hehe uvu!
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Guten Tag, lieb ••• Jeu 7 Mar 2013 - 21:19
Bonne nouvelle *0*
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Guten Tag, lieb ••• Ven 8 Mar 2013 - 19:31
Hehehe c'est gentil! j'ai déjà écrit une bonne partie allez FIGHT uvu
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Guten Tag, lieb ••• Sam 9 Mar 2013 - 0:24
Merci & bienvenue & bonne chance pour ta fiche à toi aussi ♥
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Guten Tag, lieb ••• Sam 9 Mar 2013 - 15:51
Merci t'es trou <3
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Guten Tag, lieb ••• Dim 10 Mar 2013 - 3:50
REbienvenuuuuuuuuuueeee 8D
OMG quelle belle histoire TwT Et quel scientifique boulet... ça se passe de commentaire xD

Bref, te voilà valider en tant que chimère, tu n'as qu'a plus qu'a aller recenser ton avatar si ce n'est déjà fais \o/
Cher ami faussement hétéro ♥ xD

____________________


avatar
Infos

• Date d'inscription : 17/08/2010
• Messages : 1362
✖ DC / TP / ... : Yuriy Doubrovski / Toushirou Kurokawa
✖ Disponibilité : Actif
¥ Yen : 9
Dossier

Dossier médical
• Age : 21 ans
⚣ / ⚤ Orientation : Hétéro
❥ Statut marital : Situation délicate
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Guten Tag, lieb ••• Dim 10 Mar 2013 - 3:52
MERCIIII 8DDDDDDDDDDD!!!!!!
Han c'est gentil!!! ;A;!!! Pfrrrr exactement x'D!!!

Merci c'est tellement gentil!!! Oki je vais le faire hehe! hahaha ouais ♥!
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Guten Tag, lieb ••• Dim 10 Mar 2013 - 20:39
Sois la bienvenue ~

avatar
Infos

• Date d'inscription : 27/08/2012
• Messages : 90
¥ Yen : 0
Dossier
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Guten Tag, lieb ••• Dim 10 Mar 2013 - 21:30
Merci mon chou! <3
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Guten Tag, lieb •••
Contenu sponsorisé

Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
Guten Tag, lieb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Layla Ailexen
» Guten Tag ? [PV : Sixty~]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IROKE HOSPITAL  :: 
hors-jeu
&pub
 :: Les Archives :: Les fiches pleines de poussière
-