Click pour dérouler


avec PRENOM ◊ NOM
avec PRENOM ◊ NOM
avec PRENOM ◊ NOM
LE TIEN ?
top site iroke hospital iroke hospital top site manga pub iroke hospital iroke hospital

les membres du mois, qui ont atteint x rp en moins de quelques semaines ! felicitation ♥

 

Partagez| .

" Orchestra " [pv : Ichi' ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: " Orchestra " [pv : Ichi' ] ••• Ven 13 Juil 2012 - 16:28
Le ciel aujourd’hui est magnifique. D’une nuance de gris foncé au gris clair, avec, par endroit, de léger rayons de soleil perçant cette sorte de tapis gris et lourd que les nuages ont formé au cours de la matinée. Oui si je préfère un ciel gris déprimant au ciel bleu pâle sans nuages, c’est pour une bonne raison. Quand il fait gris, personne ne sort. Les gens préfèrent rester chaudement chez eux emmitouflés dans une couverture devant la télé à rêvasser tout en bouffant de ces saloperies d’émissions télévisuels qui ne cessent d’abrutirent de plus ou plus la population.

Un parfait marginal que je peux faire. Mais les apparences sont souvent trompeuses. Etant habitué au luxe d’un confortable chez soi étant plus jeune, je préfère le dur labeur de la vérité. Cette liberté qui me permet encore de reflechir par mes propres moyens même en étant enfermé à Iroke… De toute façon l’actualité est partout. Je n’ai nullement besoin d’aller à la bibliothèque pour lire les dernière nouvelles, j’ai entendu ce matin un docteur parlé de l’accident de bus qui a fait quelques dizaines de victimes âgées entre 5 et 10 ans.

Que cette vie est cruelle. Tant pis pour moi, je mourais vieux dans cet « asile ». Et comme je suis un peu en dehors des « normes », malgré un temps menaçant, je décidai de sortir pour aller dans le jardin sous un arbre. J’avais pris soin de prendre avec moi Shadow et son étui de rangement pour que je puisse la ranger au sec s’il se met à pleuvoir.

Pour aller dans le jardin je devais sortir de ma chambre et traverser le couloir qui mène à la salle commune pour pouvoir me rendre dehors et souffler un peu. Quand je sortis de ma chambre qui est très vite devenu mon nouveau chez moi, tout un tas de bruits se fit entendre soit dans les couloirs soit à travers les nombreuses portes fermées dont j’ignore pour le moment ce qui se cache derrière ces objets massifs.

Après les couloirs, je jetai un rapide coup d’œil dans la grande salle. Plus d’une dizaine de personnes s’y trouvaient déjà. Mes yeux se posèrent ensuite sur un panneau sur lequel l’administration pouvait écrire au feutre effaçable à sec, si un événement est prévu dans la semaine. Et aujourd’hui le tableau est vide. Enfin si on retire la date d’aujourd’hui. Donc cette dizaine de personnes étaient tout simplement là pour passer le temps. D’ailleurs rapidement je vis des personnes que je connaissais. Mais à partir de 10 personnes dans un lieu, il y a trop de monde pour moi… Surtout que j’avais prévu d’aller prendre l’air…

Donc je continua mon chemin jusqu’au jardin. Une fois réellement dehors, je pris un grand bol d’air frais. Le temps était pile comme il faut. Ni chaud, ni froid, ni lourd, ni humide néanmoins on sent quand même que la pluie risque de tomber.

Je marchai tranquillement seul. Pas même un chat qui traine. J’étais bien ! Mais vraiment bien. Très vite je trouvai mon arbre. Il était orienté en sorte qu’il y a de l’ombre partout autour de lui. Je ne sais pas comment ça se fait. Peut-être les autres arbres ou bien… Et puis je m’en fiche à vrai dire.

Je m’adossai à l’arbre après avoir sorti Shadow de son rangement. Enfin elle pouvait également prendre l’air. Je me mis à gratter corde par corde pour voir si elle est toujours accordée et comme c’était le cas, j’entrepris très vite de faire un petit freestyle calé un peu sur Orchestra de The servant, morceau que j’ai en tête depuis mon reveil….
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: " Orchestra " [pv : Ichi' ] ••• Ven 13 Juil 2012 - 19:53
Les nuages s’amoncelaient dans le ciel. De jolies formes de coton qui cachaient en partie le soleil. Adossé sur la branche d’un arbre à l’épais feuillage, Ichiro se surprit à sourire. Un petit rayon de soleil avait caressé sa joue, le réchauffant. Il était arrivé hier dans la soirée, et personne ne l’avait remarqué tandis qu’il rangeait ses affaires dans sa nouvelle chambre. Une chambre simple, mais qui avait au moins le mérite de donner sur la forêt. Les yeux du garçon-serpent s’étaient illuminés à cette vue…déjà l’envie de l’explorer l’avait titillé, mais il ne s’y était rendu que tard dans la nuit. Certes, il y avait le couvre-feu….un interné n’avait pas le droit de sortir de sa chambre sans autorisation…Mais le garçon n’était pas du genre à obéir aux règles. Il était donc parti subrepticement en sortant par la fenêtre, escaladant le mur de l’hôpital, avant de glisser silencieux vers la forêt. Personne ne l’avait remarqué…ombre par mi les ombres. De même, maintenant, ses vêtements sombres faisaient un parfait camouflage alors qu’il se prélassait dans cet arbre. Il était assez léger pour se percher assez haut sans que la branche ne se casse sous son poids.
Le jardin lui rappelait l’immensité de la forêt. Certes, il aurait pu la regagner mais il avait eu envie aujourd’hui de visiter un peu l’hôpital et de retrouver un peu de paix. Et cet arbre lui donnait l’occasion de se recentrer.
Noriaki.
Il devait le retrouver. Rien ne pressait mais il se demandait comment son cousin avait évolué. Serait-il toujours aussi innocent ? Fragile ? Et gentil ? Le reconnaîtrait-il ?
Peut être pas…Ichiro avait bien changé depuis.
Une musique le sortit de ses interrogations. Elle provenait du pied de l’arbre. Doucement, Ichiro se redressa et se coula vers la personne qui jouait de la guitare. Aussi silencieux qu’un fantôme. Le garçon ne perçut même pas sa présence…Très peu était capable de le surprendre quand il prenait la peine de se faire vraiment invisible… La musique qu’il interprétait lui plaisait. Mélancolique et à la fois si vivante…De lui même le corps d’Ichiro se mit à se mouvoir. Il glissa quelques mètres devant l’inconnu à une rapidité déconcertante et se mit à danser au rythme de la musique. De façon souple, il étendit les mains vers le ciel, puis les ramena vers lui, comme une salutation. Puis il dansa. Des gestes simples, certains vifs et sauvages, d’autres lents et gracieux, prononcés à la perfection. Ichiro explorait tous les terrains, glissant à la fois au sol, tout comem s’étirant vers la voûte céleste. Quand les dernières notes de musique s’égrénèrent, il s’immobilisa.
Puis plus lentement qu’à son habitude – ce qui signifiait un rythme normal pour les autres- il se tourna vers l’interprète.

- Merci pour cette mélodie.

Il sourit, dévoilant ses deux crocs proéminents.
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: " Orchestra " [pv : Ichi' ] ••• Mer 22 Aoû 2012 - 13:32
Les notes et les accords sortaient tous seuls. Je n’avais pas besoin de réfléchir quand à la manière de placer mes doigts sur les cases, mes mouvements se faisaient tous seul. Un peu comme un automate qu’on aurait programmé pour qu’il fasse toujours la même tache sans variance. Ou alors je suis comme une marionnette qu’on manipulerait avec des fils invisibles.

Quoiqu’il en soit j’étais vraiment à l’aise, personne pour venir m’interrompre, le feuillage de l’arbre qui laissait filtrer quelques rayons de soleil qui vient taper agréablement mon corps, et ce petit vent… Toutes les conditions étaient réunies pour que je passe un agréable moment à gratter comme ça jjuste pour le fun.

Ai-je parlé de vent ? Il semble s’être levé juste pour quelque secondes. Un peu comme si Flash venait de passer à coté de moi sans que je le remarque. J’ouvris les yeux mais effectivement à part moi, personne d’autre ne se trouvait dans les parages. Peut-être que je commence à devenir réellement fou ? En même temps… Avec tout ce que j’ai vu ici il y a vraiment de quoi devenir fou… Souvent je croise des internés qui se comportent de façon très étranges et qui me fixent du regard sans aucune lueur dans leurs regards. Un peu comme si… Comme s’ils étaient tous morts… Et cette rumeur…

Quoiqu’il en soit, je profitai de mon endroit, de mon « jardin secret » pour continuer à composer ? Oui à composer tranquillement une petite impro qui sonne vraiment bien. Du coup je la répète inlassablement pour être sur de m’en souvenir par la suite. J’ai entendu dire qu’on pouvait réserver une salle, je ne sais plus laquelle, pour donner des représentations… Peut-être que c’est la salle commune… En tout cas, comme la scène me manque, il faut que je demande l’autorisation d’emprunter cette salle pour me donner en spectacle…

Une fois mon improe répété plusieurs fois, et bien en mémoire je souffla de soulagement. Enfin quelque chose de bien. Cela faisait un bon bout de moment que je n’arrivais plus à jouer correctement. Quelque chose m’a bien bouleversé, ou choqué ou je ne sais trop quoi qui fait que j’ai eu du mal à m’y remettre vraiment. Et la ce matin, c’était comme si cette drôle de sensation n’avait jamais existé et que ma « joie de vivre » était revenue. Comme par magie.

Oui cette asile est vraiment bizarre…

J’ouvris mes yeux et presque en même temps j’entendis quelqu’un qui me remercia pour ce que je venais de jouer. Depuis quand il était là ? Est-il possible que le coup de vent provenait de cet étrange personnage ? Il me sourit et je vis comme une sorte de paire de crocs. Vraiment, je crois qu’il faut que je sorte d’ici…

Enfin ce type avait aimé et il ne me sembla pas si… Si méchant. Alors je lui souris également et hocha la tête pour lui répondre à son remerciement. A vrai dire, j’adore quand les personnes adorent ce que je joue… Au moins c’est une raison qui fait qu’aujourd’hui je suis toujours là à jouer pour le premier passant.

Un peu intrigué je lui demanda tout de même :

« Depuis quand êtes vous là ? Je ne vous ai pas entendu arriver… D’habitude quand on marche, même dans l’herbe, on entend toujours quelques petits bruit ou bien une présence mais là… »

Je marquai une pause en reprenant quelques secondes plus tard :

« A moins que j’étais vraiment à fond dedans… »



[hrp : déso du temps de réponse ^^' j'avais comme une énorme panne d'inspi ^^' ]
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: " Orchestra " [pv : Ichi' ] ••• Mer 26 Sep 2012 - 10:36
Une fois la musique terminée, Ichiro n’avait plus d’autre choix que de s’intérésser un peu plus à son interlocuteur. Le problème, c’est que c’était à chaque fois, vite réglé. D’un coup d’œil, il captait des milliers de détails différents. Il avait remarqué son regard sur ses crocs. Apparemment, ça n’avait pas l’air de trop lui plaire. Le rouquin avait déjà rencontré des gens qui trouvaient ça « cool ». Il ne comprenait pas vraiment pourquoi, comme il n’arrivait pas à saisir pourquoi certaines personnes en avaient peur.

Certes, la présence de ses crochets de serpent signifiait à tous qu’il était venimeux…mais…avec la tonne de médocs qu’on le faisait avaler ici…son venin ne devait plus être mortel. Ichiro avait fini par s’habituer à ses crocs. Il les avait détesté un temps…puis finalement, ils faisaient partie de lui, et il ne s’était jamais hai. Même après la mort de la fille qui représentait tout pour lui.

Le guitariste sourit. Un bon point. Peut être passait-il outre sa « différence » finalement. Il se demanda qui il pouvait être. Il n’avait pas la tête d’un vampire…et surtout pas d’un hybride. Alors s’il était humain, quelle pathologie pouvait-il avoir ? Ah…mais s’il n’était qu’un humain, peut être avait-il du rencontrer Noriaki ?
Revoir son cousin lui importait vraiment. Mais ce n’était pas le moment de harceler de question à son sujet.

C’est pourquoi, il glissa vers lui pour s’assoit à ses côtés, silencieux comme une ombre. En oubliant de freiner ses mouvements. Et merde…Ca se trouve avec sa rapidité naturelle, il avait du lui faire peur…
Ichiro se gronda intérieurement avant de répondre :

- Vous aviez l’air absorbé par votre guitare en effet. Je suis là depuis un certain temps….j’aime danser et votre musique s’accorde parfaitement à cette activité.

Petite pause, il s’adossa à l’arbre également, décontracté, étendant les jambes.

- Je m’appelle Ichiro, se présenta-t-il.

Voilà…correct, simple…n’avait il pas l’air d’un garçon tout à fait normal ?

Spoiler:
 
Invité
Invité
avatar
Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: " Orchestra " [pv : Ichi' ] •••
Contenu sponsorisé

Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
" Orchestra " [pv : Ichi' ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Yambara [DC Ichi]
» New pet!!??
» Itchi
» Présentation de Ichi Dolrius [Validée]
» Kinda Ichi Shônen no Jikenbo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IROKE HOSPITAL  :: 
hors-jeu
&pub
 :: Les Archives
-