Click pour dérouler


avec PRENOM ◊ NOM
avec PRENOM ◊ NOM
avec PRENOM ◊ NOM
LE TIEN ?
top site iroke hospital iroke hospital top site manga pub iroke hospital iroke hospital

les membres du mois, qui ont atteint x rp en moins de quelques semaines ! felicitation ♥

 

Partagez| .

Andrew McGee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Andrew McGee ••• Mar 17 Avr 2012 - 21:58


Andrews McGee

❝ J'aimais mes garçons tels qu'ils étaient, de grands poupons morts pourvus d'une ou  de deux bouches supplémentaires à la salive cramoisie. Je les conservais auprès de moi pendant une bonne semaine, jusqu'à ce que l'odeur devienne trop perceptible. Le parfum de la mort ne me déplaisait pas. Il m'évoquait des fleurs coupées ayant trop longtemps séjournée dans une eau stagnante, une senteur lourde et maladive qui colle aux cloisons nasales et s'insinue au fond de la gorge à chaque souffle. ❞


     
     

      ▬ McGee
      ▬ Andrews
      ▬ Chimère
      ▬ **/**/2288
   
   

      ▬ Nationalité
      ▬ Homosexuel
      ▬ Interne
      ▬ Métier (si du personnel)
   

   


         
TON PHYSIQUE ?

          La première chose que l'on remarque chez Andrew, ce sont ses yeux. Il a en effet des yeux vairons, au centre desquels trônent des pupilles en fente, à l'instar des chats. Son œil droit est marron, tandis que son œil gauche est vert. Une fois le détail de ses yeux passé, on remarque ses cheveux ainsi que son pelage qui sortent de l'ordinaire. En effet, ceux-ci sont longs aux reflets châtains, couverts de rayures noires. Il a le plus grand mal à coiffer ses cheveux de manière à ce que ceux ci ne deviennent pas une masse striée de traits noirs. Son oreille de chat droite est percée de 3 boucles d'oreilles, un anneau au dessus de 2 "clous". Même s'il semble maigre, Andrew possède quand même un minimum de force. Bien que je ne sois pas un athlète, j'aurais sans peine terrassé ses enfançons affamés et défoncées dans un combat loyal. Il aborde également un air innocent, mais ce n'est que pour séduire ses victimes. Le reste du temps, il semble froid, une certaine aura digne du psychopathe qu'il est émane de lui, tenant, à son grand plaisir, éloigné toute personne qui pourrait l'importuner. Des cicatrices multiples parcourent ses bras, résultats de quelques années d'enfermement hospitalier, bien que le temps les aient relativement effacés. Il possède également une autre cicatrice, celle-ci extrêmement marquée, et qui ne partira jamais, sur sa cuisse intérieure gauche, œuvre de la première de ses poupées. Pour ce qui est des vêtements, on le voit le plus souvent avec une chemise blanche assez étroite, quelques boutons laissés ouverts en haut, le tout complété et d'un short noir, duquel dépasse des bas résilles également noirs. Une paire de bottes basses noires en cuir agrémente sa tenue. Sa garde-robe ne se limitant pas à ça, on peut également y trouver quelques T-shirts noirs, sur lesquels figurent des motifs de groupes, des chemises, mais aussi des jeans noirs troués.
Une cicatrice de morsure sur l'intérieur de la cuisse gauche.Numéro d'identification : 213JD2, tatoué sur le bas de son dos, au centre, juste au dessus de l'implantation de sa queue.

           

           
           
TON MENTAL ?

          Ce qui transparaît le plus de lui, c'est son caractère froid. Il est haineux envers tous, à l'exception de ses poupées, et il n'hésite pas à le faire savoir. Il possède également une grande sûreté en lui. Au fil des années, il a appris à devenir un très bon manipulateur et sait à présent parfaitement user de ses charmes pour attirer ses victimes. Une fois celles-ci à l'article de la mort, il devient tendre avec ses poupées, les aimant sincèrement, d'un amour vrai. Ce que cache son refus de toute vie sociale, hormis celle avec ses cadavres, c'est la peur, une peur profonde qu'il cache avec une grande agilité, de se retrouver seul. C'est pourquoi il tue ses garçons; pour qu'ils ne puissent pas repartir. Jamais un cadavre ne pourra vous quitter de sa propre volonté. Ces garçons étant son remède contre la solitude, il les garde auprès de lui aussi longtemps qu'il le peut. Si il mange ensuite leur viande ce n'est pas par faim, leur sang lui suffisant largement, mais plutôt pour la symbolique spéciale, celle qu'il resterait donc ainsi éternellement avec lui, dans ses cellules. Je mangeais leur viande, cette viande devenait la mienne, et puis je me retrouvais seul. Mais, au bout d'un temps, je recommençais à les sentir en moi. Pour lui, tuer n'est pas une envie, c'est un besoin. Une pulsion. Cela lui est nécessaire pour se sentir bien, apaisé, pour ne plus sentir ses tripes qui se tordent. Il peut se passer des mois, comme à peine quelques jours, entre chacun de ses meurtres. Néanmoins, qualifier cela de meurtre est incorrect à ses yeux : il n'a pas l'impression de faire quelque chose de mal. J'étais différent, voilà tout. Malgré tout ce que l'on pourrait penser, Andrew n'a aucun trouble mental. Il s'agit simplement d'une façon d'être, de penser, il juste incapable d'être comme les autres. Il n'en connaît pas lui-même l'origine. Être renfermé sur une île comme celle de l'hôpital ne le dérange en rien. Le souvenir de la cage dans laquelle il "vivait" pendant qu'il servait de sujet d'expérience est encore très présent dans sa tête, le territoire de l'hôpital du semblant donc être une liberté totale. Il n'a pas peur de mourir, il côtoie la mort en permanence, à tel point qu'elle en est presque devenue une vieille amie, la simple continuité de la vie, une chose logique, et inévitable, mais pas une fin. Paradoxalement, il ne veut pas mourir tout de suite, ayant encore l'impression d'avoir des choses à accomplir. Il n'était pas encore prêt à faire au monde le cadeau de le voir mourir.
Nécrophile. Cannibale.

             
           
         
Si tu es un humain : décrire maladie
          Si tu es un vampire : décrire pouvoir
          Si tu es un hybride : décrire ton animal
          Si tu es une chimère : Vampire et neko


         
RACONTE-NOUS UN PEU TA VIE !
 
         

         
Andrews est né à la Nouvelle-Orléans, dans une famille moyenne à la fin de l'hiver de 1990, le 21 mars. Il vécu avec ses deux parents et sa sœur de 9 ans son aînée. Il naquit le cordon ombilical enroulé autour de sa gorge, affublé d'une belle couleur bleuâtre. Sa jeunesse se passa sans grand événement remarquable, si ce n'est le divorce de ses parents quand il avait 7 ans. Il n'a jamais été attiré par les filles, les trouvant nunuches, collantes et trop bavardes. Il eut son premier copain à 12 ans, il resta deux ans avec lui. Ce dernier se nommait Harry était son aîné de 3 ans, mais aucun d'eux ne se souciait réellement de ça. (Voir icône n° 1) Ce ne fut pas une dispute, un ras-le-bol général, ou même une histoire de tromperie qui eut raison de leur couple. Ils s'étaient toujours parfaitement entendus, aucune dispute n'avait troublé leur bonheur, et ils avaient tous deux été fidèles à l'autre. Le couple idéal en somme. Peut-être même trop. Qu'a-t-il pu se passer pour arriver à leur séparation ? La mort. Celle de son amant. Un soir de grande chaleur, à la fin de l'été 2004, alors qu'il avait 14 ans, et que Harry était agenouillé devant lui, lui léchant la cuisse, une pulsion forte, comparable à celles qu'il avait déjà ressenties mais qu'il avait réussi à repousser, le fit se saisir d'un couteau avant de l'enfoncer dans le cerveau de son copain, fissurant son crâne sur la trempe droite. La conséquence immédiate de son acte fut que la mâchoire de son amant se referma sur sa cuisse, si fortement qu'il dut utiliser une barre en fer pour lui faire lâcher prise. Il regretta son geste, pleurant beaucoup cette nuit là, le cadavre de Harry dans ses bras. Mais, au matin, après avoir dormi à côté de se corps sans vie, il se rendit compte d'une chose : ce qu'il avait prit pour de l'amour pendant 2 ans, et cela en était sans aucun doute, n'était rien comparé à ce qu'il ressentait à présent pour lui. Maintenant qu'il ne vivait plus, qu'il n'était plus capable de prendre aucune décision, et donc qu'il était certain qu'il ne pouvait pas le quitter, il l'aimait. Et, il se l'avouait sans peine, le plaisir malsain qu'il avait de le dominer totalement à présent, alors qu'il avait toujours été dominé par son amant, l’excitait grandement. Il a réussi à le garder avec lui pendant presque une semaine entière, dormant avec lui tous les soirs, partageant les même moments intimes qu'ils avaient toujours vécus, à l’exception qu'il était à présent un cadavre. Personne ne s'inquiéta de la disparition de son amant, les deux garçons ayant souvent l'habitude de découcher dans un petit appartement que possédaient les parents de Harry, d'une classe plus favorisée que ses propres parents. Il passa innocent aux yeux de toute les personnes mises à la recherche de son copain une fois qu'il signala sa disparition, jouant à merveille l'amant effondré de la disparition de sa moitié. Leur couple avait effectivement été trop parfait... Il n'avait tout simplement pas supporté le fait qu'ils pourraient un jour se séparer, bien que cela n'ait été qu'une hypothèse. Il démembra son corps, se tentant pour la première fois au cannibalisme, mangeant presque intégralement la viande de son corps. Il avait espéré le sentir en lui, savoir qu'il était là, et ce pour toujours... Ce ne fut pas le cas au début, mais après quelques temps, l'impression fut là. Il était là. Avec lui. A jamais. Il garda son crâne avec lui, et l'a toujours à ce jour. Néanmoins, celle qu'il avait voulu éviter, la solitude, se fit rapidement sentir. 8 mois après sa mort, il commença à coucher avec les garçons qu'il rencontrait, les dominant à chaque fois, ne les revoyant plus après. Et c'est le fait qu'il ne les revit plus qui déclencha la suite des évènements. Une lente descente de sa morale dans les enfers. Il ne vivait absolument pas bien la solitude, et l'idée que tout ces garçons, bien qu'ils ne ressente absolument rien pour eux, partaient tous pour le laisser seul lui était insupportable. C'est pourquoi, un soir, après avoir amené un garçon en fugue dans l'appartement de son ancien amant, que lui avaient donné les parents de ce dernier, il le tua. C'était, du peu qu'il avait eu le temps d'écouter, un enfant de passage dans le ville, en fugue, âgé de 17 ans. (Voir icône n°2) Il le saoula, le frappant ensuite de quelques fort coups de barre en fer sur l'arrière du crâne, le lui fracassant. Il le regardait dans les yeux lors de ses dernières respirations, et c'est lors de son dernier soupir qu'il se pencha pour murmurer à son oreille qu'il l'aimait. Sincèrement. Du même amour fort qu'il s'était mis à aimer Harry après sa mort. Il le garda lui aussi, coucha avec lui également, le mangeant en partie, mais le dispersa entièrement dans la foret, ne gardant aucun souvenir de lui, si ce n'est sa présence à l'intérieur de lui. Il commença à haïr toute autre personne vivant, à être froid et haineux, et, paradoxalement, à réfuter toute vie sociale avec des personnes vivantes. Elles pouvaient toutes s'en aller et le faire souffrir; ses poupées ne le pouvaient pas. Il continua avec d'autres garçons. 3 ans plus tard, à ses 19 ans, il eut besoin d'argent pour ses études, et accepta un travail dont il ne savait que très peu, mais qui devait lui rapporter beaucoup. Il devait servir de cobaye, il n'en savait que ça. En effet, il fut bien un cobaye. Mais il n'eut jamais l'occasion de faire la moindre étude. Il vécu 1 ans dans une cage, devenant une espèce de montre, ses gênes se voyant modifiées, et il devint un mélange de vampire et de chat. Il fut une expérience plutôt réussit à ce qu'il comprit : il avait gardé un esprit humain, et sain, selon les scientifiques qui ne connaissaient rien de ce qu'il gardait au fond de lui. Le temps qu'il passa là-haut lui paru infini, et la solitude se faisait de plus en plus présente. Il fut envoyé à l'Iroke peu après l'anniversaire de ses 20 ans, avec 21 victimes au compteur. Tous n'étaient que des garçons de passage dans sa ville. Dans les 6 premiers mois, pour chasser de sa mémoire à quel point il s'était sentit seul, il tua 4 garçons. 3 étaient des créatures comme lui, qu'il attirait dans la foret, les tuant et leur faisant subir les choses habituelles. La viande ne lui était plus nécessaire, mais il continuait de les manger, ayant toujours besoin de leur présence avec lui, leur suçant également le sang. Le dernier était un interné humain de l'hôpital. Il a à présent 22 ans, et est ici depuis 2 ans. En 1 an et demi, il a tué 4 autres garçons, 3 internés humains, et, sa dernière victime en date, une chimère. (voir icône n°3) Son 'compteur' de victimes affiche à présent 29 victimes... Chose qui ne cessera d'augmenter.

         

           

        ▬ Pseudo : MiyaK
        ▬ Age : 19 ans
        ▬ Fille/Garçon? : Fille
        ▬ Où avez-vous trouvé le forum? : 3ème Compte
        ▬ Un dernier commentaire? : Toutes les citations en italique sont de Poppy Z.Brite.
   

     
   
© 2014 Iroke Hospital,
               All rights reserved
 


Dernière édition par Andrew McGee le Sam 29 Sep 2012 - 16:43, édité 7 fois

avatar
Infos

• Date d'inscription : 15/04/2012
• Messages : 7
✖ DC / TP / ... : Nothing / Miyavi
✖ Disponibilité : Ma bite
¥ Yen : 0
Dossier

Dossier médical
• Age : 24 ans
⚣ / ⚤ Orientation : Dominant
❥ Statut marital : Célibataire
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Andrew McGee ••• Mar 24 Avr 2012 - 19:59
Fiche terminée ♫

(Pis j'veux tester ma signature en fait...)

avatar
Infos

• Date d'inscription : 15/04/2012
• Messages : 7
✖ DC / TP / ... : Nothing / Miyavi
✖ Disponibilité : Ma bite
¥ Yen : 0
Dossier

Dossier médical
• Age : 24 ans
⚣ / ⚤ Orientation : Dominant
❥ Statut marital : Célibataire
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Andrew McGee ••• Mar 24 Avr 2012 - 23:05
(j'aime bien la parenthèse inutile xD)

Enfin je lis l'histoire en détail, le brouillon était flou Jeanne ! xD Je valide direct Jeanne ! Par contre, t'as oublié des balises ouvertes Jeanne x) *va se taire avec son Jeanne*
Par contre Jeanne, y a des gens au courant de son problème? (a)

____________________


avatar
Infos

• Date d'inscription : 17/08/2010
• Messages : 1362
✖ DC / TP / ... : Yuriy Doubrovski / Toushirou Kurokawa
✖ Disponibilité : Actif
¥ Yen : 9
Dossier

Dossier médical
• Age : 21 ans
⚣ / ⚤ Orientation : Hétéro
❥ Statut marital : Situation délicate
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Andrew McGee ••• Mar 24 Avr 2012 - 23:12
(La tienne était tout aussi utile Jeanne (a))

T'insinue que j'écris mal et que j'ai un scanner de merde Jeanne ? é_è
J'ai pas trouvé de balise Jeanne, où ça ?
Et non Jeanne, personne, et si quelqu'un le sait, il se tait pour pas se faire tuer... Mais je maintient que ce n'est pas un problème Jeanne (a)

avatar
Infos

• Date d'inscription : 15/04/2012
• Messages : 7
✖ DC / TP / ... : Nothing / Miyavi
✖ Disponibilité : Ma bite
¥ Yen : 0
Dossier

Dossier médical
• Age : 24 ans
⚣ / ⚤ Orientation : Dominant
❥ Statut marital : Célibataire
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Andrew McGee ••• Mar 24 Avr 2012 - 23:20
(pour la peine, j'en remets une Jeanne (a))

mais non Jeanne, juste que c'était un assemblage d'idées et de phrases xD
Dans les descriptiions Jeanne, t'as des [ i ] [ i ] xD t'as oublié de les fermer

Ok Jeanne, interessant alors (a) *compte déjà découvrir son secret* //SBARF//

____________________


avatar
Infos

• Date d'inscription : 17/08/2010
• Messages : 1362
✖ DC / TP / ... : Yuriy Doubrovski / Toushirou Kurokawa
✖ Disponibilité : Actif
¥ Yen : 9
Dossier

Dossier médical
• Age : 21 ans
⚣ / ⚤ Orientation : Hétéro
❥ Statut marital : Situation délicate
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Andrew McGee ••• Mar 24 Avr 2012 - 23:22
(Scool quoi !)

Genre Jeanne ! Tseuh... *Trouvait ça relativement structuré é_è*
Ah... Vais voir ça Jeanne x)

Eheh (a)

avatar
Infos

• Date d'inscription : 15/04/2012
• Messages : 7
✖ DC / TP / ... : Nothing / Miyavi
✖ Disponibilité : Ma bite
¥ Yen : 0
Dossier

Dossier médical
• Age : 24 ans
⚣ / ⚤ Orientation : Dominant
❥ Statut marital : Célibataire
Contact


Voir le profil de l'utilisateur Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Andrew McGee •••
Contenu sponsorisé

Infos

Dossier
Contact


Afficher le profil
Envoyer un message privé
Envoyer un email

Revenir en haut Aller en bas
Andrew McGee
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Andrew Kirke (Gryffondor)
» [Février] Taeyang Andrew
» Andrew Takayama [Finie]
» Signature de contrat - Andrew Shaw

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IROKE HOSPITAL  :: 
introduction
&développement
 :: Fiches de présentation :: Fiches Validées :: Chimères
-